Comité relatif à l'honnêteté, à l'indépendance et au pluralisme de l'information et des programmes

Le Comité relatif à l’honnêteté, à l’indépendance et au pluralisme de l’information et des programmes de Radio France a été créé en application de la loi du 14 novembre 2016 visant à renforcer la liberté, l’indépendance et le pluralisme des médias et de son décret d’application du 21 mars 2017.

Le comité est composé de cinq personnalités indépendantes nommées pour trois ans, et dont le mandat est renouvelable.

Le comité peut se saisir ou être consulté à tout moment par toute personne. Il est chargé de contribuer au respect des principes d’honnêteté, d’indépendance et de pluralisme de l’information et des programmes.

► Le bilan annuel des travaux du comité pour l’année 2017 est disponible en cliquant ici

► Contact : comite.ethique@radiofrance.com

► La réponse du Comité à la saisine du 14 novembre 2018

 

 

Composition du Comité relatif à l'honnêteté, à l'indépendance et au pluralisme de l'information et des programmes

Le Conseil d’administration de Radio France a désigné, le 19 octobre 2018, trois personnalités indépendantes pour rejoindre le Comité relatif à l’honnêteté, à l’indépendance et au pluralisme de l’information et des programmes de Radio France.

Françoise Benhamou a été élue Présidente du Comité relatif à l’honnêteté, à l’indépendance et au pluralisme de l’information et des programmes de Radio France par les membres du Comité, mardi 23 octobre 2018.

 

Biographie des cinq membres du Comité

 

Françoise Benhamou
 

Françoise Benhamou (née en 1952) est économiste, spécialiste de l'économie de la culture, des médias et du numérique. Agrégée en sciences sociales et en sciences économiques, elle débute sa carrière comme maître de conférences à l'université Paris 10 et chargée de cours à l'Ecole normale supérieure. De 1991 à 1993, elle est conseillère technique pour le livre auprès du Ministre de la culture, Jack Lang. De 1993 à 2012, elle est professeure et chercheuse à l'université de Rouen puis à Paris 13. En 2012, elle est nommée membre du collège de l'ARCEP pour une durée de six ans. Elle a siégé au Conseil d'administration du musée du Louvre de 2011 à 2017. Elle est aujourd'hui et professeure à l'université Paris 13 et à Sciences Po Paris et Lille. Parallèlement, elle enseigne à l'INA, ainsi qu'à Rome et Lausanne. Elle est membre du Cercle des économistes, du Comité consultatif des programmes d'ARTE, du Comité de rédaction de la revue Esprit, du Comité scientifique du DEPS (Département des études, de la prospective et des statistiques du Ministère de la culture) et elle préside le Conseil scientifique du CNL (Centre national du livre). Elle est l'auteure de nombreux ouvrages et articles, notamment sur l'économie de la culture et sur le numérique.

 

 

Béatrice Bourgeois-Machureau

Béatrice Bourgeois-Machureau est conseillère d’Etat, assesseur à la 2ème chambre de la section du contentieux. Ancienne élève de l’Ecole normale supérieure et de l’Ecole nationale d’administration, agrégée de lettres modernes, elle intègre le Conseil d’Etat en 2001, comme rapporteur d’abord à la section du contentieux puis à la section de l’intérieur. En 2007, elle est nommée responsable du centre de documentation du Conseil d’Etat puis en 2008, rapporteur public. De 2004 à 2008, elle est secrétaire générale du Conseil supérieur de l’Agence France-Presse.

 

 

Antoine Gaudemet

Antoine Gaudemet est professeur de droit, spécialiste de droit des affaires et de compliance. Diplômé de Sciences Po Paris, de l'université Paris Dauphine et de l'université Panthéon-Assas, il est docteur en droit et agrégé des facultés de droit. Il enseigne actuellement à l'université Panthéon-Assas, au sein de laquelle il siège au Conseil d'UFR de droit et de science politique de premier cycle et exerce des fonctions de direction dans le cadre de l'Ecole de droit et de management de Paris, des MBA de droit des affaires et du diplôme d'université de compliance officer. Il est, par ailleurs, délégué français au sein du Groupe de travail de la Commission des Nations Unies pour le droit du commerce international (CNUDCI), membre du Comité juridique de l'Association Nationale des Sociétés par Actions (ANSA), du Cercle de la compliance et d'autres associations professionnelles, ainsi que membre des comités scientifiques de plusieurs revues juridiques. Il est notamment l'auteur d'un ouvrage consacré aux dérivés (prix de l'université Panthéon-Assas, prix Albert Wahl de la Chancellerie des universités, Oscar du droit des sociétés et de la bourse, prix de l'Association européenne de droit bancaire et financier) et a dirigé récemment un ouvrage collectif intitulé La compliance : un monde nouveau ? Aspects d'une mutation du droit.

 

 

Gilles Leclerc

Gilles Leclerc (né en 1952) est journaliste et président d’une société de conseil en communication. Diplômé de l’Ecole française des attachés de presse, il débute sa carrière de journaliste à RMC en 1973. Il rejoint RTL en 1980, où il crée et co-anime l’émission Le Grand Jury RTL – Le Monde. Il est ensuite nommé rédacteur en chef adjoint du service politique de RTL. En 1987, il intègre Antenne 2, puis est nommé rédacteur en chef à la rédaction nationale de France 3 et chef du service politique. En 1999, il devient éditorialiste et directeur adjoint de la rédaction nationale de France 3. Il co-anime, en 2002 et 2007, les soirées de résultats des élections présidentielles. En 2004, il rejoint France 2 en tant que rédacteur en chef et éditorialiste. En 2009, il prend la tête de la chaine parlementaire Public Sénat, poste qu’il quitte en 2015.

 

 

Monica Maggioni

Monica Maggioni (née en 1964), journaliste italienne, est directrice de la Rai depuis août 2015 et vice-présidente de l’Union européenne de Radiotélévision (UER). Diplômée en langues et littératures étrangères modernes, elle débute sa carrière de journaliste au sein du quotidien italien Il Giorno en 1989. Après une brève expérience à Euronews à Lyon en 1996, elle rejoint la Rai où elle couvre l’actualité internationale. Elle suit la seconde intifada de 2000 à 2002 et est la seule journaliste italienne intégrée aux forces américaines en Irak en 2003. Elle couvre les conflits irakiens en tant qu’envoyée spéciale à Bagdad, ainsi qu’en Iran et dans tout le Moyen-Orient. Elle devient directrice de Rainews24, chaine italienne d’information en continu, en 2013. Par ailleurs, elle a réalisé deux documentaires, dont Ward 54, qui fut primé à Biarritz en 2010.

 

Saisir le comité relatif à l’honnêteté, à l’indépendance et au pluralisme de l’information et des programmes de Radio France : comite.ethique@radiofrance.com