• Fréquences
  • Accès
  • Contact

Ile de la Réunion. Firmin Viry. Maloya

Parution : 07.04.2017
Notre partenaire

Expression noire issue de l’esclavage, le maloya anime tout un peuple. Firmin Viry lui a donné certaines de ses plus belles expressions. Le maloya, musique lontan (du temps « longtemps », du temps d’« avant »), a longtemps vécu caché dans les arrière-cours. Cette musique représente le côté profane du rite sacré qu’est le kabaré, le culte des ancêtres. À travers le maloya, véritable chronique du quotidien, s’expriment la vie, l’humour, les saisons, les fêtes, le travail et les soucis. C’est une manière de se dire, de se reconnaître : une façon d’affirmer que la misère n’est pas une vocation, de garder l’espérance intacte.

Firmin Viry a fait l’apprentissage de son art en écoutant et observant jouer ses aînés. C’est à l’âge de vingt-trois ans qu’il rencontre Gustin Miza, un Mozambicain qui lui apprendra à fabriquer tous les instruments nécessaires au maloya : Le bobre, arc musical monocorde avec une calebasse ; le houleur (ou rouleur), percussion frappée à deux mains et faite d’un tonneau recouvert d’une peau de bœuf ; le piker, bambou frappé par des baguettes ; et le kayamb, grande boîte en hampes de fleur de canne à sucre et en bois léger, contenant des graines séchées de kaskavel (liane grimpante).

C’est en 1959 que Firmin Viry se produira pour la première fois en public, au cinéma Rio à Saint-Denis. À cette époque, les décideurs politiques, appuyés par les forces de l’ordre, interdisaient le maloya, considéré comme dangereux, révolutionnaire. Le maloya sera à nouveau officiellement autorisé en 1981 et la cour de Firmin Viry, se transformera en « école », rendez-vous de la jeunesse en quête d’identité.

Un peuple ne peut vivre sans sa culture,
Oublier ses racines c’est nier l’existence de ses ancêtres.
Ils nous ont laissé en héritage un beau trésor, 
(…)
Mon rêve, mon souhait sont d’espérer
Que ce rythme fasse toujours vibrer les cœurs
Et que la génération future gardera à jamais en mémoire
Le « Maloya ».
Firmin Viry



Maloya, an expressive form born out of black slavery, captures the spirit of a people. Firmin Viry wrote some of his most beautiful compositions for this genre.

Player :

Détails techniques
Distributeur : Pias - Harmonia Mundi
Référence : C561138

Sortie le 7 avril 2017

15
prix conseillé
ECOUTEZ SUR
Logo Deezer
Logo Qobuz
Logo Spotify
ACHETEZ SUR
Logo Itunes
Logo Amazon

Extrait sonore