• Fréquences
  • Accès
  • Contact

Les cris de Paris, Geoffroy Jourdain

Filidei, Stroppa, Francesconi, Lanza

Parution : 21.02.2017
Editeurs : No Mad Music
Notre partenaire
nomadmusic-104

Créés et imaginés par Geoffroy Jourdain, Les Cris de Paris se consacrent à l’art vocal sous toutes ses formes. Ils s’intéressent à la mise en œuvre de créations de concerts et de spectacles musicaux novateurs, en compagnie de metteurs en scène, de comédiens, de chorégraphes et de plasticiens.

En 2016, Les Cris de Paris se sont produits au Festival Présences de Radio France. Les quatre compositions qu’ils ont interprétées à cette occasion sont rassemblées ici, et chacun des morceaux proposés reflètent leur engagement politique et artistique :

Bien loin de l’idée d’une tour d’ivoire, ce double album est conçu comme une réflexion sur l’emprise du monde politique et social sur la scène musicale contemporaine. Un dialogue s’installe entre les graffitis célébrés par Marco Stroppa, la geste carnavalesque de Mauro Lanza avec son « jeu » sur la mort d’un roi, et la déploration, chez Francesconi comme chez Filidei, dans la lignée des grandes pièces vocales qui ont chanté, de la Renaissance à Monteverdi, l’abandon à la mort » Geoffroy Jourdain

  • Première pièce : Dormo Molto Amore de Francesco Filidei : créée en février 2016 pour Les Cris de Paris, cette version pour chœur de chambre est associée à une musique pour un poème extrait de Chi non muoere (Stéfano Busellato) sur l’histoire de Franco Serantini, jeune anarchiste orphelin tué par la police au début des années 1970
  • Deuxième pièce : Perchè non riusciamo a verda ?de Marco Stroppa : composition en 6 mouvements, constituée de cris, appels et clameurs pour chœur a capella avec Alto. Nommée à la suite du roman Achille piè veloce de Stéfano Benni,  cette composition construit une véritable réflexion sur le cri, ses inflexions et son espace. Le texte de cette composition est fondé uniquement sur des graffiti italiens contemporains, symbole de protestation et de résistance aux tons multiples, intelligente et ironique.
  • Troisième pièce : Let me dwell de Luca Francesconi : composition pour triple chœur à 36 parties, dédiée à Carlo Giuliani, mort en 2001 en mage du G8 de Genova.
  • Quatrième pièce : Ludus de morte regis de Mauro Lanza : Livret en trois parties pour chœur mixte avec objets sonores manipulés par les chanteurs et bande électronique. Cette composition est fondée sur un extrait de l’évangile selon Luc, un « billet de folie » de Friedrich Nietzsche et un extrait de l’Apocolocyntosis de Sénèque.

 


Enregistrement Festival Présences Radio France, février 2016.
Producteur Clothilde Chalot
Directrice artistique Elsa Biston
Ingénieur du son Jean-Michel Bernot assisté de Émilie Couet, Ludovic Auger, Adrien Roch
Mastering Adrien Roch, Dimitri Scapolan.

Détails techniques
Distributeur : No Mad Music
ISBN : 9780201379624
Référence : NMM040

2 CD – durée totale 1h25 – Sortie le 21 février 2017

15
prix conseillé
ACHETEZ SUR
Logo Amazon

On en parle