• Fréquences
  • Accès
  • Contact

Maroc. Mlouk – Festival Gnaoua et musiques du monde

Parution : 14.06.2019
Editeurs : Outhere
Thèmes : Musique

Depuis la fin du XIXe siècle, les travaux sur le culte des saints maghrébins ou sur la traite négrière en terre d’islam ont tenté, à partir du mot « gnaoua », d’identifier la provenance de cette communauté et de ses pratiques rituelles. Selon Maurice Delafosse (1870-1926), l’expression berbère akal-n-iguinaouen (« terre des Noirs ») aurait donné naissance aux mots « Guinée » et « Gnaoua » par ressemblance phonétique. « Gnaoua » signifierait donc homme « noir » ou « venant du pays des Noirs ».
Toutefois, en l’absence de données historiques probantes, seule cette parenté phonétique a permis d’appuyer l’hypothèse de l’origine subsaharienne des Gnaoua et de leurs rituels. Les chercheurs contemporains admettent qu’il est difficile aujourd’hui d’identifier l’origine à partir du nom, d’autant plus que les Gnaoua du Maroc ne sont pas tous noirs, arabes ou musulmans. Il en existe également chez les Berbères et chez les Juifs. À l’évidence, les Gnaoua sont marocains depuis des générations et ils ne sont pas tous des descendants d’esclaves.
Les Gnaoua du Maroc ont une pratique rituelle et symbolique très riche qui se manifeste notamment dans les lila. Ce CD consacré à la troisième phase – les Mlouk (« les possesseurs ») – de ces nuits rituelles livre, en traversant les sept couleurs, un aperçu du temps extatique des lila, lorsque le maâlem et le collectif qui l’entoure investissent l’espace sacralisé.


Since the end of the 19th century, the search to identify the origin of the Gnawa community and its ritual practices relied on a loose phonetic premise found in research devoted to the cult of North African saints and the slave trade in Islamic regions. Maurice Delafosse (1870-1926) had speculated that the Berber expression akal-n-iguinaouen (“land of the Blacks”) could have given rise to the words “Guinea” and “Gnawa” by phonetic similarity and that “Gnawa” could therefore mean a “black” person, or someone “from the land of the Blacks”. In the absence of conclusive historical data, this phonetic relationship gave rise to the hypothetical Sub-Saharan origin of the Gnawa and their rituals. Contemporary researchers now admit that identifying the origin of this people from a word is unreasonable today, especially since the Gnawa of Morocco are not all black, Arab or Muslim. They also co-exist in Berber and Jewish communities. According to new evidence, the Gnawa have been Moroccan for generations and are not all descendants of slaves. The Gnawa of Morocco have a very rich ritual and symbolic tradition which is performed notably in lila. This CD is devoted to the third phase of these ritual nights –the Mlouk (“the possessors”)– and offers a sample of an ecstatic moment of the lila when, moving through the seven colours, the maâlem and the community around him occupy the sanctified space.

extrait

Détails techniques
Distributeur : Outhere
ISBN : 3415820000210
Référence : C 560283

1 CD – Sortie le 14 juin 2019

15
prix conseillé
ACHETEZ SUR
Logo Fnac
Logo Amazon

Extrait sonore

Sur le même thème