• Fréquences
  • Accès
  • Contact

Suède – Norvège. Norrspel

Kjell-Erik Eriksson (interprètes principaux)
Jon Holmén (interprètes principaux)
Magnus Holmström (interprètes principaux)
Leikny Aasen (interprètes principaux)
Vidar Underseth (interprètes principaux)
Parution : 16.06.2015
Editeurs : Harmonia Mundi

Kjell-Erik Eriksson, violon (Suède). Jon Holmén, violon (Suède). Magnus Holmström, nyckelharpa (Suède). Leikny Aasen, hardingfele (Norvège). Vidar Underseth, hardingfele (Norvège).

Richesse et douceur de mélodies anciennes – à travers airs de mariages, polska suédoise, springar et halling norvégiens – interprétées au violon, au hardingfele (violon à cordes sympathiques) et au nyckelharpa (vielle à archet et clavier remontant au moins au XIVe siècle).

Le hardingfele, originaire de la région du Hardanger, est un violon norvégien d’une facture très particulière. Il possède outre quatre cordes de jeu, quatre à cinq cordes sympathiques (qui résonnent, sans être frottées, en relation avec les cordes mélodiques). Le chevalet et le manche, presque plats, portent à un style de jeu en double cordes associé aux différents accordages utilisés; le plus courant étant le vanleg stille (la, ré, la, mi) comme dans la plupart des pièces norvégiennes de ce CD. Aujourd’hui, la pratique du hardingfele ne se cantonne plus à la région du Hardanger, sa popularité s’étant accrue au point de devenir l’instrument national norvégien.

En Suède, on joue principalement du violon. Si l’accordage standard est le plus commun (sol, ré, la, mi), dans certaines régions frontalières avec la Norvège, on utilise également l’accordage la, ré, la, mi qui, par un renforcement des harmoniques, produit un son plus riche et résonnant dans certaines tonalités. Si le violon est roi, la vielle à archet et à clavier nyckelharpa, occupe également une place particulière. Les plus anciens instruments sont purement diatoniques et possèdent deux ou trois cordes et un seul clavier, une à deux cordes étant utilisées uniquement comme bourdon ; ceux de factures plus récentes, présentent souvent quatre cordes mélodiques, un clavier par corde et de nombreuses cordes sympathiques – ce qui permet un jeu chromatique et procure un son riche et puissant. Cet instrument médiéval suédois, devenu emblématique, a connu un regain d’intérêt dans les années 1970 et sa popularité ne s’est plus démentie.


The beguiling richness of ancient melodies in wedding-tunes, Swedish polska, Norwegian springar and halling, played on the violin, on the hardingfele (a violin enhanced with sympathetic strings) and on the nyckelharpa (a bowed instrument with keys dating from the 14th century at least).

Extrait :


Player :

Détails techniques
Distributeur : Harmonia Mundi
ISBN : 3149028067323
Référence : C56026

1 CD durée 65:50 – Sortie le 16 juin 2015

15,20
prix conseillé
ECOUTEZ SUR
Logo Deezer
Logo Qobuz
Logo Spotify
ACHETEZ SUR
Logo Itunes
Logo Amazon

Extrait sonore