Publicité

3 raisons de regarder "Le Monde de Demain", la série sur l'arrivée du hip-hop en France

Par
L'intégralité de la série est disponible sur Arte.
L'intégralité de la série est disponible sur Arte.
- Youtube

Arte a commencé à diffuser la mini-série 'Le monde de Demain". Elle retrace l'avènement du hip-hop en France à travers l'ascension du groupe NTM et des individualités qui gravitaient atour. Fan de rap ou pas, voici 3 raisons de la regarder dès maintenant...

1983, Paris. La série suit l'histoire d'un petit groupe de jeunes parisiens qui, les rêves plein la tête, vont écrire les première pages du grand livre du hip-hop, en France. Sur de nombreux points, la série mérite d'être vue tant elle offre une immersion captivante dans la naissance du mouvement.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Apprendre l'histoire du hip-hop

Le rap est devenu le genre musical le plus écouté. On en écoute tous les jours, les rappeurs les plus célèbres enregistrent des scores phénoménaux et l'industrie du hip-hop n'a jamais été aussi importante. Pourtant sur l'histoire du rap, peu de personnes sont incollables. Et c'est là qu'intervient "Le monde de demain". Certes, ce n'est pas un documentaire. Les 6 épisodes sont construits de manière classique, avec une écriture calibrée pour leur durée afin d'être en accord avec le format. Mais la série est une réussite, car elle propose un récit si complet et détaillé qu'elle apporte des connaissances aussi fournies qu'un docu classique.

Publicité

Le travail de recherche est excellent et la reconstitution des faits très fidèle. Joey Starr et Kool Shen ont eu un droit de regard sur tous les épisodes. Dj Dee Nasty a même participé à l'écriture du Monde de demain". Les réalisateurs, Katell Quillévéré et Hélier Cisterne ont accordé une grande importance à la véracité du sujet. La série ne retrace pas simplement, à la manière d'un biopic classique, l'histoire de NTM. Elle porte une attention particulière à l'émergence d'un mouvement global, d'une révolution artistique qui a puisé sa force à travers de nombreux domaines. La danse, le graffiti, le rap et ses contestations d'une jeune génération... Tout est abordé de manière très rigoureuse dans cette série. Que vous connaissiez déjà l'histoire du hip-hop ou non, elle vaut indéniablement le coup d'œil. Comme dans un documentaire, il y a forcément des choses à apprendre.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Reconstitution fidèle de l'époque

L'autre vrai atout de cette série, c'est la reconstitution de l'époque. Elle passe par l'image, le texte ou les musiques. On pourrait presque croire qu'elle a vraiment été tournée dans les années 1980. L'esthétique de la série dégage un charme puissant, où l'énergie positive et ensoleillée de ces jeunes vient contraster avec la grisaille d'un Paris morose. La nostalgie jouera beaucoup pour ceux qui ont personnellement vécu cette époque. Mais les plus jeunes y trouveront également leur compte. "Le monde de demain" ne se veut pas simplement informatif. La construction cinématographique et la reconstitution séduisent le spectateur qui se laisse volontiers emporter dans ce conte artistique.

La musique joue également un rôle pilier dans la série. Logiquement, elle est omniprésente. Mais à cette période, le son évoluait très vite. Il était donc impensable de choisir une bande-originale classique, avec quelques morceaux de l'époque, par-ci par-là, histoire d'habiller le tout. Encore une fois, il a fallu être le plus fidèle possible. Et pour ça, le duo de réalisateurs a fait appel a Dee Nasty, en personne. En plus d'apporter ses avis sur l'écriture en elle-même, il a également composé des morceaux spécialement pour l'occasion. Et pas question de faire les choses à moitié. Dans une interview, il déclarait : "J'ai fait des musiques qui collent exactement aux époques. D'ailleurs, tous les six mois, il y avait un nouveau style de façon de faire les instrus. Quand l'histoire se déroule en 1983, je fais une musique de 83, quand on est en 84, je fais un morceau de 84 ."

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Un jeu d'acteur époustouflant

Hormis leurs visages, presque trop beaux pour ceux de l'époque, rien ne cloche dans le choix des acteurs de la série. Andranic Manet a, par exemple, été directement coaché par Dee Nasty. Le DJ lui a appris l'art du scratching, mais seulement assez pour le mettre au niveau où il se situait à l'époque. Fidélité maximale.

Une énergie collective se dégage de la série, portée par ces adolescents dont les rêves sont emprisonnés par le béton parisien. Anthony Bajon et Melvin Boomer crèvent l'écran. Ce sont des jeunes qui ont envie d'aller de l'avant mais qui refuse également de rentrer dans le moule de la société qu'ils critiquent. La série dévoile un vrai miroir d'une génération qui malgré 30 ou 40 ans d'écart avec les jeunes de maintenant, partage toujours les mêmes espoirs. Le monde d'aujourd'hui, c'est "Le monde de demain".

À ne pas manquer...

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

4 min