Publicité

Airbnb annule toutes les réservations à Washington pour l’investiture de Joe Biden

Par
Le logo d'Airbnb devant le drapeau des États-Unis. (Budrul Chukrut/SOPA Images/LightRocket)
Le logo d'Airbnb devant le drapeau des États-Unis. (Budrul Chukrut/SOPA Images/LightRocket)
© Getty

Airbnb a annoncé le 13 janvier 2021 que toutes les réservations à Washington D.C. pendant la semaine d’investiture de Joe Biden vont être annulées.

Une semaine après l’invasion du Capitole, l’objectif est clair : éviter tout débordement. La plateforme de location de logements Airbnb a annoncé mercredi 13 janvier dans un communiqué qu’elle "annulera les réservations dans Washington et sa banlieue durant la semaine d’investiture" de Joe Biden, du 18 au 24 janvier. 

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Dans un contexte très tendu aux États-Unis, Donald Trump fait face à une procédure de destitution et a vu ses comptes bloqués sur - presque - tous les réseaux sociaux. Même s’il a appelé au calme, en disant que "la violence et le vandalisme n’ont absolument aucune place dans notre pays", la colère de ses partisans inquiète les autorités américaines.

Publicité

Une investiture sous haute tension

Face à la montée des tensions, Airbnb a décidé de prendre les devants. "Nous avons pris connaissance de rapports concernant des milices armées et des groupes haineux qui essayent de s’y rendre (à Washington) et de perturber l’investiture" ajoute la plateforme dans son communiqué. Les réservations annulées vont être remboursées en intégralité, et les hôtes seront aussi dédommagés, "aux frais d’Airbnb."

L’entreprise a également fait savoir qu’elle avait "identifié plusieurs individus associés à des groupes haineux ou impliqués dans l’invasion criminelle du Capitole, et qu’ils ont été bannis de la plateforme." Dans le même temps, Twitter a supprimé 70.000 comptes d’extrémistes pro-Trump. Espérons que l'investiture de Joe Biden, prévue pour le mercredi 20 janvier, puisse se passer sans heurts.