Le professeur Jean Pierre GOUDAILLIER apprend l'argot dans les cités parisiennes - (photo : capture INA)
Le professeur Jean Pierre GOUDAILLIER apprend l'argot dans les cités parisiennes - (photo : capture INA)

1997 : L'argot des técis décrypté | Archive INA

Publicité

Archive incroyable : un prof de la Sorbonne qui apprend le "ver-lan" en 1995

Par

Dans l'émission "Canap 95" diffusée sur TMC, une séquence d'un prof de la Sorbonne qui apprend le verlan est à mourir de rire.

C'est une séquence qui avait été diffusée lors du Journal de 13h sur France 2 en avril 1997 et qui a été ressortie par TMC dans l'émission Canap 95. Dans celle-ci, on voit un professeur de la Sorbonne, Jean Pierre Goudaillier, qui a décidé de quitter le 1er arrondissement parisien pour aller découvrir cet "argot", ce nouveau langage dans les cités de la capitale.

Le professeur apprend alors une série de mots pour s'exprimer comme les jeunes qui vivent dans le quartier. Après avoir lâché un gros "WESH" dès son arrivée, il va s’intéresser longuement à ce langage, en échangeant avec les jeunes. C'est alors qu'il demande : "On gébou à Paris ou sur Paris ? - donc on gébou sur paname pour aller en te-boi ?" avant d'ajouter un incroyable : "on met du coco dans la turvoi et si on en a pas on rentre à iep ?"

Publicité

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Le verlan, un code pour ne pas se faire comprendre par les autres

Il explique ensuite dans le reportage, qu'il s'agit d'une fonction identitaire pour les jeunes, avec une part ludique ainsi qu'un cryptage pour ne pas se faire comprendre des autres. Ce que confirme Mehdi (20 ans) toujours dans le reportage : "c'est comme le morse, c'est un code. Les militaires utilisent un code pour ne pas se faire comprendre par rapport aux autres, nous c'est pareil."

L'intégralité du reportage de France 2 est disponible ci-dessus dans une vidéo mise en ligne par l'INA en 2019.