Publicité

Babysolo33, princesse des 2000’s à la conquête de la scène francophone

Par
BabySolo33 - BabyPhone
BabySolo33 - BabyPhone
- Collectif BLAKHAT

Focus sur une artiste à l’univers innovant et enivrant.

Avec son tout récent single « Leçon2Princess » dévoilé le 1er septembre dernier, Babysolo33 dite BBS, à califourchon sur un scooter et les pieds ruchés dans des claquettes à poils roses, à présenté pour cette rentrée un titre touchant aux airs d’hymne à la jeunesse des filles des années 2000. Avec un visuel très travaillé et un morceau au refrain entêtant, l’artiste bordelaise frappe encore une fois un grand coup : mais cette fois-ci, ce nouveau morceau touchant et fidèle à son univers annonce certainement son retour avec un projet en solo. Et l’attente est grande : depuis son arrivée sur la scène francophone il y a plus de 4 ans, l’artiste bordelaise n’a cessé de proposer des sonorités toujours plus innovantes, et ce, jusqu’à faire de sa musique un objet musical unique en France. Alors entre strass, posters de Britney, gloss à paillettes, dégradés de rose et scooters MBK Spirit**, focus sur la musique de Babysolo33 à** l’occasion d’un retour productif et (très) rafraîchissant.

Un micro et un logiciel

Pour Babysolo, tout commence dans une chambre. Suite à une rencontre amoureuse décevante, Guilia de son vrai nom se retrouve seule, assise en face d’un micro, quelques lignes écrites sur son téléphone. Depuis cette première expérience, celle qui n’avait jusque-là jamais exploré la création musicale tombe sous le charme des envolées autotunées, et poussée par l’entrain et le soutien solide de ses copines, devient au fil de ses publications soundcloud Babysolo33, une artiste à l’univers déjà articulé autour des désillusions romantiques, des sonorités aériennes et électroniques et d’une esthétique « années 2000 » aussi kitch que réconfortante. En tirant son nom d’un mélange de « Baby », surnom que Babysolo et ses amies se donnent entre elles, du nom du chanteur italien Bobby Solo qu’elle écoutait avec son papa et d’un adjectif qui lui rappelle ses moments de solitude, le nom de l’artiste témoigne à lui seul de ses nombreuses influences qui façonnent son profil artistique.

Publicité

Bercé par les chansons italiennes aux mélodies nostalgiques et les tubes pop des années 2000, les influences de Babysolo prennent un virage drastique en 2015, lorsqu’elle découvre avec fascination les mélodies aériennes et autotunées de rappeurs comme Hamza et PNL côté francophone, Yung Lean, Bladee et Trippie Red côté anglophone. Pour Soleil Rouge Magazine, elle déclare : « j’ai découvert des raps chantés, autotunés qui me parlaient vraiment ».

Naturellement, l’artiste se tournera alors vers des mélodies similaires à celles qu’elle écoute quotidiennement, et au fil de ses explorations, partagera l’un de ses premiers morceaux sur Soundcloud, aux côtés de deux artistes déjà bien exposés.

Pour afficher ce contenu SoundCloud, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

En s’associant à Myth Syzer et Loveni, BabySolo apparaît, en 2018, comme la leadeuse d’un morceau aux sonorités mélancoliques ou sa voix angélique porte un refrain et un couplet tout à fait prenant. Alors que le chanteur/beatmakeur bénéficie d’une large exposition suite à son album remarqué « Bisous », la chanteuse en profite alors pour travailler sa musique et sortir, l’année suivante, une série de morceaux sur son profil soundcloud, qui fédère de plus en plus d’auditeurs. En s’entourant de producteurs talentueux comme Piège, DJ Weedim ou encore Binks Beatz, BabySolo enchaîne les morceaux jusqu’à les compiler dans une mixtape : Solo 2019. C’est le premier projet officiel de l’artiste, qui, début 2020, compile plusieurs de ses créations de l’année précédente dont notamment le titre « Coeur Bleu », premier morceau de l’artiste à avoir reçu un certain succès. Avec ses sonorités enlevées, sa voix captivante et ses mélodies entraînantes, Babysolo présente ici une musique de plus en plus travaillée : entre souvenirs de teenmovies, bandes originales de trajets urbains et sonorités électronique des années 2000, la musique de BabySolo revêt désormais une identité unique et prenante jusque là rarement autant explorée par une artiste en France. Fort de ces bases solides, BBS semble désormais prête à partir à la conquête d’un public de plus en plus large et à porter sa musique aussi haut que possible.

Princess Mode

Une fois cette étape du premier projet franchie, tout semble s’accélérer pour BabySolo33. Désormais accompagnée par l’équipe Jeune à Jamais, label qui détient notamment dans son écurie Wit. ou encore Zuukou Mayzie 667, elle dévoile près d’un an plus tard un nouveau titre : Love Secret. Avec sa production aux synthétiseurs profonds et aux percussions dansantes, l’artiste concrétise une collaboration avec le talentueux Kamanugue, producteur et DJ devenu son principal acolyte sur scène et en studio. Et la connexion est telle que les artistes surenchérissent sur un nouveau titre poignant : Balayette.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Sur des notes envolées et grésillantes et une rythmique qui rappelle les tubes des années 80, BabySolo nous livre avec ce morceau un texte touchant qui aborde sans euphémisme la brutalité et la violence qu’un homme, dans un contexte dramatique de violence conjugale, fait subir à sa copine. En accompagnant le track d’un visuel décalé qui met en scène la chanteuse seule devant un micro au beau milieu d’un bar au premier abord peu chaleureux, le morceau, aussi impactant qu’entraînant, se répand de plus en plus et fait gonfler le public de la chanteuse. La suite en 2022, c’est un très beau projet en commun avec les producteurs Bricksy & 3G, Stress & Paillettes, ainsi que 5 nouveaux singles, dont les très bon « Ta Shawty » en featuring avec Roseboy666 ainsi que Lil Witch, un morceaux aux airs de hit qui amène BabySolo à explorer avec brio les sonorités 2- Step. Cet éventail de proposition ne faisant que s’étoffer, l’étape suivante est déjà toute tracée : BabySolo33 devrait, très prochainement, dévoiler un prochain projet qui marquera à coup sûr son évolution musicale déjà très impressionnante.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

En faisant de sa musique un objet de plus en plus travaillé et à l’esthétique toujours plus affûtée, BabySolo, du haut de sa carrière en pleine expansion, semble déjà avoir prouvé que chaque proposition musicale, aussi originale soit-elle, aura toujours sa place dans la scène du rap et de la chanson francophone. Avec sa musique innovante et entraînante, BabySolo continue et continuera, encore et toujours, à proposer des mélodies hybrides qui ne cessent de repousser les frontières de la scène musicale française. Une chose est sûre : la suite s’annonce déjà étincelante, alors attendons patiemment le couronnement de la princesse BabySolo.