Publicité

Benjamin Mendy accusé de deux nouveaux viols

Par
Benjamin Mendy - Londres, Machester City vs Tottenham Hotspur
Benjamin Mendy - Londres, Machester City vs Tottenham Hotspur
© Getty - James Willlliamson

Le footballeur Benjamin Mendy est accusé de viols par deux nouvelles plaignantes.

Alors qu'il est en prison dans l'attente de son procès, deux nouvelles plaignantes viennent de porter plainte pour viol contre Benjamin Mendy.

Déjà accusé de viol par quatre femmes, le défenseur français est à présent soupçonné d'avoir commis deux autres viols. Mardi 16 novembre, à l'occasion de la première audience du footballeur, l'agence de presse PA Media a communiqué que c'était non pas quatre, mais bien six femmes qui portaient plainte contre Mendy.

Publicité

Les témoignages se multiplient

Les faits se seraient déroulés entre octobre 2020 et août 2021 dans le comté de Chester, au nord-ouest du Royaume Uni, et la plainte émergeraient de femmes anglaises. Suspendu aussitôt de son club, Manchester City, le temps du processus, le sportif a été par la suite emprisonné et a vu son salaire réduire drastiquement.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Mendy a fait plusieurs fois appel depuis le 28 août, date à laquelle il a été emprisonné en vue de son procès. Mais ses trois demandes de remise en liberté ont été refusées par le tribunal, qui avait déjà placé le footballeur en liberté conditionnelle au début de l'année 2021.

Ce jeudi 18 novembre, Benjamin Mendy doit dévoiler s'il choisit de plaider coupable ou non-coupable pour les crimes que l'on lui reproche. S'il plaide coupable, un tiers de sa peine sera d'office retirée; dans le cas contraire, un procès aura lieu début janvier et l'ex-champion du monde risque jusqu'à la prison à vie, bien que ce genre de cas donne plus souvent lieu à des condamnations de 5 à 10 ans de prison.