Publicité

Booba attaqué par Magali Berdah pour cyberharcèlement, il lui répond

Par
Booba - WLG (David Wolff - Patrick/Redferns) / Magali Berdah (Geoffroy VAN DER HASSELT / AFP)
Booba - WLG (David Wolff - Patrick/Redferns) / Magali Berdah (Geoffroy VAN DER HASSELT / AFP)
© AFP - team mouv'

Magali Berdah a porté plainte contre Booba pour harcèlement, un geste fortement dénoncé par B2O.

Magali Berdah, l'influenceuse de vos influenceuses préférées, a attaqué Booba en justice pour cyber-harcèlement. Celui-ci a répondu.

Nouvelle sombre affaire pour Booba : le plus grand clasheur de France aurait trouvé une nouvelle proie. Après s'être attaqué à la moitié, sinon les trois-quarts du rap game, mais aussi Tony Yoka, Gastambide ou encore Mbappé, B2O a quelqu'un d'autre dans le viseur : Magali Berdah, agente d'influenceurs bien connue, qui avait notamment interviewé les candidats avant la présidentielle.

Publicité

"Un appel caché par minute"

La star de la télé-réalité partage ainsi son désarroi : "Je vous présente mon nouvel harceleur !", avait-elle écrit sur les réseaux. "Booba, un ancien chanteur qui, malheureusement, n’a plus de carrière et qui pour exister s’en prend à des femmes à longueur de journée", avant d'ajouter : "Il s’en prend à mon physique et à mon rôle de mère, ainsi qu’à ma fille. Autant vous dire qu’on est dans le comble de la misogynie et du harcèlement". Par conséquent, Magali Berdah a porté plainte contre le rappeur.

Celle qui est notamment l'agente de l'inimitable Nabilla semble vivre un enfer : "Booba a déjà été condamné au civil et ses comptes supprimés. Mais il en a créé de nouveaux.  Il est intouchable, il vit à Miami, et a une puissance de frappe énorme, avec 5 millions d'abonnés sur Twitter". Si un seul tweet ne constitue pas du harcèlement, en revanche l'addition de ceux des ratpis pèse lourd. "De son compte en découlent des centaines d'autres d'internautes qui se mettent à  me harceler, le jour, la nuit, avec des menaces de mort . Ce n'est plus une vie, je ne dors plus depuis trois nuits. Je ne fais que pleurer, je veux que cela s’arrête".

Magali Berdah story
Magali Berdah story
- Magali Berdah

La réponse du Duc

Un témoignage que le Duc de Boulogne balaie du revers de la main : celui-ci parle de "Victimisation à l’état pur. Une manipulatrice professionnelle. C’est pathologique". Et d'enrober les précédentes attaques envers elle avec une couche de moralité, lui reprochant des arnaques au placement de produits : "Nous ne souhaitons de mal à personne mais pensons sincèrement que les personnes comme toi représentent une menace pour les jeunes et pour nos enfants. On en a marre des escrocs marre du vent marre du fake. Place au talent et à la créativité. Que du positif".

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Alors, simple clash star contre star ou cyberharcèlement ? C'est la justice qui devra trancher, mais comme le dit Magali : "Si je n'arrive pas à m'en sortir avec les contacts et les moyens que j'ai, que peuvent faire des gamins ou des personnes vulnérables contre cela ?". Une vraie question.