Publicité

"Breaking Bad" : Aaron Paul répond à ses fans français dont Seth Gueko

Aaron Paul répond à Seth Gueko sur la suite de "Breaking Bad" (Capture d'écran Netflix)
Aaron Paul répond à Seth Gueko sur la suite de "Breaking Bad" (Capture d'écran Netflix)

En pleine promotion pour "El Camino", film dérivé et suite de "Breaking Bad", Aaron Paul répond aux interrogations des fans français et notamment à Seth Gueko.

Netflix sait faire monter la pression avant la diffusion d'un programme attendu. Et c'est exactement ce que le géant du streaming est actuellement en train de faire avec El Camino, le film dérivé qui sera la suite de Breaking Bad. Disponible le 11 octobre prochain sur sa plateforme, on retrouvera en tête d'affiche Jesse Pinkman, là où on l'avait laissé à la fin de la saison 5. On préfère ne pas vous en dire plus, de peur de vous spoiler à nouveau l'excellente série diffusée entre 2008 et 2013.

Dans le cadre de la promotion du film, Aaron Paul (qui incarne Pinkman) s'adresse aux fans français qui s'interrogent sur la fin de Breaking Bad ou bien qui se désolent que la série ait pris fin il y a déjà six ans. Parmi le panel de twittos sélectionnés, l'acteur américain répond également à Seth Gueko. Le barlou s'était exprimé sur Twitter à l'époque en rappelant qu'il restait sur sa faim après l'épisode final. L'acteur américain l'a immédiatement rassuré :

Publicité

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Un excellent clin d’œil et un très joli coup de com' de la part de Netflix pour faire monter la sauce auprès des téléspectateurs français. Réservez bien votre vendredi 11 octobre prochain car comme l'indique Aaron Paul : "il n'y a pas de fin, seulement de nouveaux départs".