Publicité

Brésil-Argentine arrêté à cause de fausses déclarations anti-Covid

Par
Messi et Neymar - match annulé Brésil-Argentine (Nelson Almeida)
Messi et Neymar - match annulé Brésil-Argentine (Nelson Almeida)
© AFP

Scène lunaire lors de Brésil-Argentine où le match a été arrêté à cause de fausses déclarations anti-Covid.

Encore un scandale dont le football sud-américain se serait bien passé. Cette nuit avait lieu dans le cadre des éliminatoires à la Coupe du Monde 2022 pour la zone Amérique du Sud le choc entre le Brésil et l'Argentine. Neymar contre Messi. Un match qui n'aura pas duré longtemps suite à l'interruption intervenue à la 7ème minute.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Une interruption dûe à l'intervention d'agents de l'ANVISA, l'agence nationale pour la veille sanitaire au Brésil, et à cause de 4 joueurs argentins hors la loi. Giovani Lo Celso, Emiliano Martinez, Cristian Romero et Emiliano Buendia auraient enfreint le protocole sanitaire brésilien. Les argentins de la Premier League ont omis de déclarer qu'ils avaient été récemment en Angleterre. Et au Brésil, chaque personne qui vient d’Angleterre, doit se soumettre à une quatorzaine avant d’arriver dans le pays. Une situation incroyable qui a fait à Lionel Messi cette phrase pleine de sens sur le terrain.

Publicité

Ca fait trois jours qu’on est là, pourquoi vous n’êtes pas venus chercher les joueurs avant ?

Un accord avait été conclu pour que les joueurs sud américains puissent librement circuler pour la période des éliminatoires. Un accord dont n'avait sûrement pas eu vent l'agence sanitaire brésilienne_._ En tout cas le match n'a pas repris et les presses argentines et brésiliennes dénoncent aujourd'hui un scandale et une honte mondiales.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Vivement que l'on sache ce que la FIFA va décider.