Publicité

Camélia Jordana accuse la police de racisme, Castaner répond

Par
Camelia Jordana - Festival de Cannes 2019 (Photo : Valery Hache)
Camelia Jordana - Festival de Cannes 2019 (Photo : Valery Hache)
© AFP

Lors de l'émission "On n'est pas couché", la chanteuse Camélia Jordana a accusé les policiers de "massacrer" des hommes et des femmes pour "nulle autre raison que leur couleur de peau." Le ministre de l'Intérieur Christophe Castaner a réagi.

"Je parle des hommes et des femmes qui vont travailler tous les matins en banlieue et qui se font massacrer pour nulle autre raison que leur couleur de peau" a déclaré Camelia Jordana sur le plateau de Laurent Ruquier, samedi 23 mai sur France 2. La chanteuse ajoute "il y a des milliers de personnes qui se sentent pas en sécurité face à un flic__, et j'en fais partie". Elle explique que c'est notamment le cas quand elle a les cheveux frisés. Ces propos et plus généralement le débat qui a eu lieu sur le plateau ce soir-là interviennent après de nombreuses dénonciations de bavures policières cette année. 

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Christophe Castaner et un syndicat de police s'indignent

Le ministre de l'Intérieur Christophe Castaner, le "premier flic de France", a alors réagi face à l'attaque contre les policiers que ces propos représentent. Il a qualifié de "mensongers et honteux" les mots de Camélia Jordana et déclare qu'ils "alimentent la haine & la violence." Ainsi, le ministre appelle à une condamnation de ces propos. Les syndicats de policiers se mobilisent quant à eux quotidiennement contre la "haine anti-flic." Le syndicat de police Alliance s'est également exprimé hier à ce sujet via un tract, dénonçant des "accusations inadmissibles envers les policiers (racisme, meurtres...)." Il a décidé de saisir "le Procureur de la République et demande au Ministre d’en faire de même." Le syndicat dénonce aussi la non-intervention de Laurent Ruquier, présentant l'émission, suite à ces propos.

Publicité

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Camélia Jordana a alors proposé un débat à Christophe Castaner "sur le plateau de son choix." Elle explique par ailleurs tenter d'alimenter le dialogue et non la haine. La chanteuse demande également  au ministre dans un tweet "protégez-nous."

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.