Publicité

Comment Beyoncé arrive à rester actuelle après 25 ans de carrière

Par
Cover de l'album 'RENAISSANCE' de Beyoncé
Cover de l'album 'RENAISSANCE' de Beyoncé
- Beyoncé

Beyoncé vient de sortir son septième album studio, et elle est totalement dans le coup mais comment fait-elle ?

Ce 29 juillet à minuit est sorti le nouvel album de la Queen B, et tout internet est déjà en train d'en parler. L'album a l'air d'être très bien reçu et c'est un touché pour Beyoncé. Six ans après son dernier album, on dirait que Beyoncé garde sa place d'icône avec 'Renaissance'.

Mais comment fait-elle pour rester dans le coup malgré ses 40 ans, ses 25 ans de carrière, et une industrie de la musique qui est en constante évolution ? C'est la question à laquelle on va essayer de répondre ici.

Publicité

Elle se réinvente sans cesse

Tout d'abord rappelons nous de son dernier album.

Beyoncé avait sorti Lemonade en 2016, après un presque divorce avec Jay-Z et des débats raciaux aux Etats-Unis très présents, ce fut un album lourd de sens que ce soit pour son aspect politique, ou son aspect extrêmement personnel. Elle racontait comment elle avait reconstruit son couple après une tromperie, ou après la naissance d'un enfant, et prônait également beaucoup sa conscience en tant que femme noire.

En bref, c'était un album que tout le monde était curieux d'écouter, et surtout moins léger que Renaissance qui est sorti hier.

Dans Renaissance, composé de 16 titres, le mood est complètement différent. Elle a passé sa phase de jeune maman, de femme trompée, et passe à un tout autre registre : le sexy.

Dans Renaissance, Beyoncé est sexy, elle s'aime par exemple dans le titre Thique elle commence avec un flow très sexy en disant "ass getting bigger, cash getting larger" ou encore dans le titre Pure/Honey elle dit "it should cost a billion to look that good", traduction : ça devrait couter un millard d'être aussi fraiche. Beyonce est donc en femme sexy assumée, et en ce moment ça marche.

Elle n'a pas peur de collaborer

Sur le morceau Church Girl par exemple, la prod fait énormément penser à un son de Drake qu'on adore. Des voix et un beat très présent, Beyoncé ne reste pas dans le passé. Et pour son nouvel album, elle a d'ailleurs fait appel à Drake lui-même pour l'écriture de morceaux.

Malgré le fait qu'elle soit la plus grande artiste pop, beaucoup la comparent à Mickael Jackson pour ses multiples facettes de danseuse, chanteuse et directrice artistique de ses propres albums, il semblerait que Beyoncé ait l'humilité (ou l'esprit stratégique) de contacter des artistes en vogue pour rester actuelle.

On vous met les crédit pour les morceaux de l'album.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Un album pour danser, avec des sonorités innovantes

De la funk !! Beyoncé a au moins deux titres avec des instrus funk, ce qui est assez incroyable. Dans un monde musical où tout le monde se ressemble et où l'innovation se mêle à la nostalgie, elle a tapé dans le mile.

Dans les titres Virgo's Groove et Cuff It, la prod est clairement funk, et très honnêtement, ça donne vraiment envie de danser.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Beyoncé est sortie du drame de son mariage et Renaissance est un vrai souffle nouveau. Sur les 16 titres, au moins les trois quarts sont faits pour danser, et pour l'été 2022, où les festivals ont repris, les clubs sont ouverts, et les gens ont besoin d'énergie, elle arrive vraiment à pic.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Elle prône le self love : très 2022 et très "Tik-Tokable"

Beyoncé a toujours été dans le self love mais cet album l'est encore plus. Comme dit plus haut, elle se sent sexy et une nouvelle femme dans renaissance, mais ces débats sont également très actuels.

Dans une ère nouvelle en terme de critères de beauté, où les marques de vêtement, sous vêtement, maquillage, et autres sont forcées d'être inclusives, on peut dire que cette nouvelle ère est celle du self love.

Dans le morceau Cozy où la prod est extrêmement prenante, et le refrain très catchy, on se serait pas surpris que tout Tik-Tok en soit envahi, où encore des campagnes de pubs de marque inclusives et de beauté pour les simple paroles : "Comfortable in my skin, cozy with who I am, comfortable in my skin, cozy,cozy" (traduction : comfortable dans ma peau, cozy avec qui je suis, comfortable de ma peau, cozy)

Ce refrain rentre très vite en tête et entre vraiment dans cette ère de self love.

Elle ne se repose pas sur ses acquis

Comme n'importe quel artiste de son importance, Beyoncé pourrait clairement se contenter de sortir un album sans prévenir avec une simple cover. Mais ça ne serait pas assez travaillé pour Beyoncé : à chaque album elle donne tout,; en terme de visuel, de direction artistique, et de promotion Beyoncé est très très forte.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Comme on dit "C'est le travail qui paye", et bien Beyoncé est l'unes des artistes de tout genre confondu qui applique le plus cette phrase. Si elle a une réputation femme peu agréable en studio, ou du moins d'être très exigeante au point d'en oublier d'être sympathique, on ne peut lui retirer le fait que c'est très probablement son perfectionnisme qui l'a emmenée là où elle est, et lui donne toute cette crédibilité que tant d'artistes aimeraient avoir.