Publicité

Coronavirus : le film “Fast and Furious” repoussé d’un an

Par
Capture bande annonce "Fast and Furious 9"
Capture bande annonce "Fast and Furious 9"

Le neuvième opus de la saga reporté.

Coup dur pour les fans de la saga, la sortie du neuvième volet de Fast & Furious va être reportée en raison de la pandémie de coronavirus qui sévit actuellement à travers le monde, malgré un Vin Diesel convaincu qu'il faille maintenir la date...

Le film devait, de base, être en salles à partir du 20 mai, mais vous ne pourrez donc malheureusement pas suivre la suite des aventures de Vin Diesel avant l'année prochaine puisque la sortie a été décalée au 2 avril 2021.

Publicité

La production s'est exprimée à travers un communiqué, publié sur les réseaux sociaux qui remercie les fans et explique le report de la sortie. 

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Traduisez : "C'est très difficile de devoir vous annoncer que nous avons dû déplacer la date de sortie du film. Car c'est maintenant sûr que tous les fans ne pourront pas se déplacer pour découvrir ce dernier  en mai prochain. Nous allons donc déplacer la date au mois d'avril 2021 pour une sortie mondiale, avec une date au 02 avril en Amérique du Nord. Nous savons que ça peut-être décevant pour vous de devoir attendre encore un peu mais cette décision a été prise pour le bien de tous et avec toute notre plus grande considération. Ce changement de programme permettra à toute notre famille de pouvoir vivre l'expérience ensemble."

Les fans de la saga vont donc devoir prendre leur mal en patience... Cardi B, qui joue dans le film, a indiqué, sur Instagram, qu'elle était prête à partir vivre en Antarctique si la pandémie continuait de se développer.