Publicité

COVID-19 : le coup de gueule de Nicolas Bedos enflamme les réseaux

Par
Nicolas Bedos
Nicolas Bedos
© AFP - TIZIANA FABI

Le réalisateur et humoriste français a publié sur les réseaux sociaux un appel à la rébellion suite aux nouvelles restrictions imposées par le gouvernement mercredi 23 septembre dernier.

Les nouvelles mesures annoncées par le gouvernement ont beaucoup fait réagir. Les bars et restaurants vont fermer à Marseille, à Aix-en-Provence et en Guadeloupe. D’autres métropoles, dont Paris, les verront fermer leurs portes à 22h.  

En réponse à ces nouvelles restrictions, Nicolas Bedos a incité, par l’intermédiaire des réseaux sociaux, à vivre à fond, à passer outre les restrictions sanitaires, quitte à tomber malade ou même mourir. Il a dernièrement perdu son père, Guy Bedos. Aux yeux du fils, c’est l’absence des proches et de leur amour, provoquée par le confinement, qui aurait anticipé le départ éternel de son père. 

Publicité

Pour afficher ce contenu Instagram, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Si certains internautes ont soutenu ses propos, de nombreux autres se sont positionnés contre :

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Le ministre de la Santé, Olivier Véran, a lui aussi réagi aux propos de Nicolas Bedos, en déclarant lors de la commission d’enquête au Sénat sur la gestion de l’épidémie de Covid-19 : "Je pourrais comprendre ce type de réflexion si elle comportait des conséquences sur sa seule santé" et d’ajouter que "30% des malades admis en réanimation est un malade qui n’a même pas 65 ans."

Je pense que dans notre période on doit être extrêmement attentifs, surtout quand on a beaucoup d'écoute autour de soi, à notre façon de nous exprimer et aux messages que nous véhiculons.

Nicolas Bedos a publié de nouveau sur les réseaux sociaux ce matin, rappelant le droit à la liberté de penser, de débattre, de s’indigner et de se tromper

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.