Publicité

DaBaby lâché par une marque après ses propos homophobes

Par
DaBaby - à la soirée d'anniversaire d'Offset (Prince Williams)
DaBaby - à la soirée d'anniversaire d'Offset (Prince Williams)
© Getty

DaBaby commence à constater les conséquences de ses actes...

Après avoir tenu des propos homophobes et discriminant envers les personnes atteintes de VIH lors de son passage sur scène au festival Rolling Loud, DaBaby fait maintenant face aux retombées. Outre sa réputation et la colère des fans, les conséquences de ses propos inadmissibles seront sans doute l'arrêt de ses collaborations avec les marques, et c'est le cas d'une première marque qui vient de lâcher publiquement l'artiste. 

Premier contrat rompu

La marque en question fait partie d'un des poids lourds dans l'industrie du prêt-à-porter et de l'influence puisqu'elle a déjà collaboré avec de nombreux artistes : il s'agit de Boohoo, et Boohoo Man dans le cas présent. En effet, suite à la polémique dans laquelle DaBaby s'est embourbé, la marque a annoncé publiquement "condamner l'usage de propos homophes" et "confirme qu'elle ne travaillera plus avec DaBaby" _en référence à une précédente collection lancée en juin dernier...Elle ajoute également que"la diversité et l'inclusion sont l'essence de l'ADN de la marque"_et qu'elle est "fière de représenter les divers clients qu'elle sert à travers le monde". 

Publicité

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Pour conclure, la marque rappelle qu'elle "soutient et défend la communauté LGBTQ+ et ne tolèrera aucun discours de haine ou toute forme de discrimination envers ses membres". Pour le moment, BoohooMan est la première marque à s'être exprimée publiquement et avoir affirmé se détacher de l'artiste, mais aux vues de la gravité de la situation, il n'est pas impossible que d'autres partenaires commencent à exclure le rappeur de leur futurs projets.