Publicité

DaBaby : sa carrière en déclin depuis ses propos homophobes

Par
Photo Johnny Louis
Photo Johnny Louis
© Getty

Depuis sa sortie polémique au Rolling Loud 2021 à Miami, le rappeur de Caroline du Nord enchaîne les annulations de concerts et, plus récemment, les moqueries sur les réseaux sociaux.

Les temps sont durs pour DaBaby… Il y a encore deux ans, il était pourtant au sommet : ses hits Suge, BOP ou encore Rockstar en featuring avec Roddy Ricch cartonnaient et le Billboard lui décernait la 17è place des musiciens les mieux payés au monde. Depuis quelques mois pourtant, le rappeur de Caroline du Nord multiplie les déconvenues et sa carrière semble s’essouffler.

Des places de concert gratuites

Le récit de sa dernière mésaventure nous vient de Twitter. D’après un utilisateur du réseau social, le rappeur se serait rendu dans les locaux de son entreprise pour proposer des places de concert gratuites mais aurait essuyé plusieurs refus. D’après le média américain The Shade Room, une vidéo aurait même été partagée dans la foulée dans laquelle on peut apercevoir DaBaby quitter les lieux et un employé dire « Pourquoi est-il encore là ? ».

Publicité

Pour afficher ce contenu Instagram, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

L’info est toutefois à prendre avec des pincettes : le tweet originel a été supprimé et de nombreux internautes crient à la tentative de buzz… Mais malheureusement pour DaBaby, cette anecdote n’est pas la seule ombre portée au tableau de sa carrière.

Le flop de son dernier album

Le 2 septembre dernier, l’artiste a par exemple vu l’une de ses dates de concert à la Nouvelle-Orléans annulée. La salle pouvait accueillir 14 000 personnes mais seules 500 places ont été vendues. L’organisation a expliqué privilégier le report du concert, mais avec des artistes supplémentaires pour garnir le line-up. Il n'en fallait pas plus aux twittos pour s'engouffrer dans la brèche... Jugez plutôt :

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Ces difficultés à écouler les places de sa tournée s’accompagnent aussi de chiffres de vente en chute libre. Alors que son album Kirk s’était écoulé à plus de 145 000 exemplaires en première semaine en 2019, son dernier projet Baby on Baby 2 ne s’est vendu qu’à 17 000 unités : un score ridiculement bas pour les artistes mainstream américains.

En perte de vitesse depuis sa sortie polémique

Du point de vue de DaBaby, l’explication est très simple : il est « blacklisté ». En interview à la radio américaine, il a même déclaré : « Je ne croyais pas aux théories du complot jusqu’à ce que je perde 100 millions de dollars en une année. »

La théorie du complot anti-DaBaby étant toutefois peu plausible, les difficultés rencontrées par l’artiste ces derniers mois sont probablement imputables au comportement sexiste et homophobe qu’il avait eu lors du festival Rolling Loud 2021 à Miami. Pour rappel, il avait notamment dit : « Les gars, si vous ne sucez pas de b*tes dans les parkings du festival, mettez les flashs de vos phones en l’air. […] Certains d’entre vous les gars, sont suspects de ouf, soyons vrai”.

Cette sortie polémique lui avait valu de nombreuses déprogrammations de festivals. Une marque de vêtements avec laquelle il était en partenariat avait même mis fin à son contrat. DaBaby s’était excusé à demi-mot sur Instagram, mais avait rapidement supprimé son post.

Pour beaucoup d’observateurs de la scène rap US, la déchéance de DaBaby est intimement liée à ce dérapage homophobe sur scène mais d’autres évoquent une formule musicale répétitive et éprouvée. De son côté, DaBaby multiplie les partages d’extraits de concerts pour montrer qu'il est toujours chaud, et a choisi l’humour pour se défendre contre ceux qui évoquent sa déchéance.

Pour afficher ce contenu Instagram, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.