Publicité

Damso fait de la prévention sur les piqûres en concert

Par
Damso (photo : Stephane Cardinal)
Damso (photo : Stephane Cardinal)
© Getty - team mouv'

Lors de son dernier concert, Damso a évoqué le phénomène des piqûres en soirées.

Vous n'aurez pas échappé à cet inquiétant nouveau phénomène : les piqûres en soirée se font de plus en plus nombreuses. Damso a tenu à parler de ce fléau lors de son dernier concert.

Depuis la fin des confinements et la réouverture des boîtes de nuit, un nouveau fléau semble toucher la France entière : dans de nombreux lieux de fête, des fêtards se sont fait piquer par des agresseurs invisibles. Résultat : une trace de piqûre sur le corps, parfois entraînant un bleu, mais apparemment rarement associée à une injection de substances, puisque les analyses ne permettent pas de détecter la moindre trace de GHB ou autre drogue.

Publicité

Un fléau bien réel qui mène à la psychose

Si les victimes semblent en majorité ne pas souffrir outre-mesure de ces piqûres, le choc mental de l'agression est bien réel - et avec lui, une peur collective, qui s'est fait de plus en plus pressante à mesure que la saison des festivals avançait. Du plateau de TF1 aux différents festivals, des cas de piqûres sont recensés dans de nombreux regroupements de personnes, poussant les différentes autorités à prendre la parole à ce sujet.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Les rappeurs ne sont pas non plus insensibles à ce sujet : lors de son dernier concert, Damso a pris la parole à ce sujet afin de sensibiliser ses fans. "Faites attention les gens, les piqûres tout ça, j'en ai entendu parler", a-t-il dit avant d'ajouter "ces gars là vous pouvez dégager, pas de piqûres ici s'il vous plaît, merci beaucoup". Un geste qui rappelle la prise de parole de Dinos à ce sujet.

En attendant, les consignes restent les mêmes : si vous êtes piqué.e en soirée, il est conseillé de rester avec ses proches, d'appeler la police (17), et se rendre aux urgences pour faire des tests. Si vous vous sentez mal, appelez les pompiers (18).