Publicité

Decathlon suspend finalement la vente de son hijab de running en France

Par
Hijab running Decathlon - capture France 3
Hijab running Decathlon - capture France 3

Face aux menaces et aux insultes, Decathlon a décidé de retirer son accessoire de la vente, pour l'instant.

Déjà commercialisé sur son site marocain, Decathlon avait l'intention de vendre également son hijab de running en France. Il n'en fallait pas plus pour déclencher une polémique sans précédent pour la marque. Face à une pression colossale : menaces, insultes... de politiques et d'internautes, Decathlon a décidé de renoncer pour l'instant à la vente de son hijab de course.

C'est sur le compte Twitter de Decathlon, que Yann le CM de la marque, qui a vécu sans doute les pires heures de sa carrière après avoir répondu à des centaines et des milliers de messages, a posté un communiqué pour expliquer la décision de renoncer à cette commercialisation.

Publicité

Decathlon suspend son projet de commercialisation de son hijab Kalenji face aux menaces dont ses coéquipiers font l'objet.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Ce fameux CM (qui mérite une médaille), avait plus tôt dans la journée annoncé que le service client avait reçu plus de 500 appels et mails avec majoritairement des insultes et des menaces.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Malgré la polémique, certains rappeurs comme Fianso et Lartiste ont apporté leur soutien à fond à la marque, mais ça n'a pas suffi...