Publicité

Décès de Coolio : l'histoire derrière le classique "Gangsta's Paradise"

Par
Coolio - cover "Gangsta's Paradise"
Coolio - cover "Gangsta's Paradise"

À 59 ans, Coolio s'est éteint aujourd'hui. Retour sur le morceau qui a changé sa vie, "Gangsta's Paradise".

Si Coolio ne parle pas peut être pas à la jeune génération, son morceau Gangsta's Paradise a été une révolution dans le monde du rap. Alors que l'on apprend son décès aujourd'hui, dont la cause n'est pas encore connue, on regrette déjà cet artiste qui a bercé les 90s avec ses morceaux. Retour 27 ans en arrière, pour la création de ce morceau iconique.

L'histoire derrière le morceau

Le 9 août 1995, c'est la sortie du légendaire Esprit Rebelles de John N.Smith, on y découvre ce qui fera le charme du film, le morceau Gangsta's Paradise de Coolio et L.V.  Présent également sur le second album de Coolio du même nom 2 mois plus tard, le morceau a été écrit dans l'esprit du film, à l'image d'une génération en quête de sens. Sous la coupe d'une excellentissime Michelle Pfeiffer, les jeunes du film ressentent ce sentiment traduit dans la chanson, d'abandon et de désespoir.

Publicité

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Sorti comme un single en 1995 pendant la promotion du film, il est présent sur la bande annonce et fait directement parler de lui. C'est là que commence son succès, porté par les retombées du film, très rapidement numéro 1 aux Etats-Unis et au Royaume Uni. La même année, c'est la consécration : Gangsta's Paradise gagne le Grammy Award de la meilleure performance de Rap en solo, une récompense qui sera le plus grand succès de la vie du rappeur.

La recette du succès

Initialement samplé du morceau Pastime Paradise de 1976 par Stevie Wonder, il avait rejeté la première version du morceau car celle-ci contenait trop d'insultes. À la cérémonie des Billboard Awards de 1995, il rejoint le rappeur sur scène et interprètent ensemble la chanson, qui sera récompensée une nouvelle fois, avec le prix du Single de l'année.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Commençant par un versé de la bible, du psaume 23 :4  : "Yea, though I walk through the valley of the shadow of death, I will fear no evil : for thou art with me.", Coolio réfère au fait qu'il marche tout seul, un électron libre dans son "Gangsta's Paradise".

Pendant 22 ans, il est le single numéro 1 qui est resté le plus longtemps en Australie, battant des titres comme "Lose Yourself" d'Eminem, qui est resté au sommet pendant 12 semaines.

C'est également le premier morceau de rap "hard-core" à atteindre la première place au Royaume-Uni, ainsi que le single de rap le plus vendu au Royaume-Uni jusqu'à ce que "I'll Be Missing You" de Puff Daddy le détrône deux ans plus tard.
Quatorze ans après sa première apparition dans les charts britanniques, cette chanson est revenue dans le Top 40 britannique grâce à la participation de Coolio à la série 2009 de Celebrity Big Brother.

On regrettera cet artiste, non seulement pour ce morceau mais pour sa carrière en général qui marquera à tout jamais la pop culture. On lui souhaite d'avoir rejoint son Gangsta's Paradise.