Publicité

Des baguettes de pain pour lutter contre les violences conjugales

Par
Des baguettes de pain - (photo : Godong)
Des baguettes de pain - (photo : Godong)
© Getty

Le collectif Nous Toutes souhaite faire imprimer des messages de prévention contre les violences conjugales sur les sachets de baguettes de pain, dans toute la France.

Et si la lutte contre les violences conjugales passait par un emblème de la gastronomie française ? C’est l’idée qu’avait expérimenté la ville de Noisy-le-Sec en novembre 2020, en faisant imprimer des "violentomètres" sur les sachets de ses baguettes de pain. Le collectif féministe Nous Toutes a pris connaissance de l’idée, et a lancé une cagnotte Leetchi pour permettre l’impression de 200 000 emballages sur lesquels figureront des messages de prévention. 

Le "violentomètre" est un outil très simple, qui permet de mesurer le degré de violence au sein d’un couple. Il a été pensé pour ouvrir les yeux à un public jeune, peut-être moins sensibilisé à ces questions, mais il peut être utile à tout le monde. Vous pouvez consulter le "violentomètre" en ligne.

Publicité

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Nouvel objectif : 300 000 emballages

En seulement deux jours, la cagnotte a dépassé l’objectif initial de 10 000€ récoltés, Nous Toutes a donc décidé de fixer un nouveau palier, à 14 000€, pour pouvoir faire imprimer 300 000 emballages préventifs. Si l’idée peut prêter à sourire, chaque jour ce sont plus de 12 millions de personnes qui se rendent dans les boulangeries en France. L’impact d'une telle campagne de sensibilisation ne sera donc pas négligeable. 

Si vous êtes victime ou témoin de violences conjugales, vous pouvez appeler le 3919 (appel gratuit). Vous pouvez également envoyer un SMS au 114. En cas d’urgence, il est recommandé d’appeler les autorités, au 17 ou au 112. 

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.