Publicité

DJ Funk Flex tacle Cardi B : "C'est une très mauvaise rappeuse"

Par
Cardi B - Dome de Miami, février 2020 (Prince Williams)
Cardi B - Dome de Miami, février 2020 (Prince Williams)
© Getty - Prince Williams

Funk Flex revient à la charge et critique (une fois de plus) le travail de Cardi B.

Funk Flex est connu pour ne jamais garder sa langue dans sa poche. Le DJ, adepte des phrases sulfureuses et des opinions divergentes, a récemment accordé un entretien au podcast Cigar Talk dans lequel il a violemment taclé la musique de Cardi B. Une fois de plus.

Je pense que Cardi B est un rappeuse exécrable. C'est une artiste incroyable, je l'aime sur les médias sociaux, j'aime la façon dont elle parle d'un sujet, j'aime son style, mais même si quelqu'un d'autre a écrit ses chansons, ce ne sont pas de bonnes paroles.

Publicité

Pour afficher ce contenu Instagram, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Flex ne lâche pas Cardi B

Ce n’est pas la première fois que Funk Flex fait part de son dédain pour l’interprète de Up. À peine Cardi avait sorti ses premiers albums que le DJ l’accusait de ne pas écrire ses propres morceaux. "Cardi fait constamment appel à quelqu'un d'autre pour écrire sa merde, avait-t-il déclaré en 2017 sur Instagram. Je ne supporte pas les rappeurs qui n'écrivent pas leur merde !"

Il a réitéré ses critiques sans fondement en 2018. Cette fois, il annonce qu’elle paie pour que ses sons passent à la radio. "Soyons clairs ! L’équipe de Cardi et beaucoup d'autres artistes (en début de carrière) paient des DJs pour qu'ils passent des disques et disent qu'ils sont chauds".

Tout au long de la carrière de la chanteuse, Flex n’a jamais lâché Cardi B et a toujours eu quelques choses à redire sur son travail, souvent de façon virulente. À croire que "qui aime bien, châtie bien"…