Publicité

Eminem x 50 Cent : les feats qui nous ont mis une grosse claque

Par
Eminem et 50 Cent
Eminem et 50 Cent

Alors qu'Eminem et 50 Cent restent l'un des duos les plus emblématiques du rap, voici une sélection de leurs meilleurs collabs.

Emnem et 50 Cent ont une longue et riche histoire en tant qu'amis et collaborateurs, se bâtissant une réputation comme l'un des duos les plus emblématiques du hip-hop. Bien que leur collaboration ait ralenti ces derniers temps, beaucoup reviennent encore avec émotion sur le travail qu'ils ont accompli ensemble. Avec une vingtaine de collaborations à leur actif, on était obligé d'en sélectionner quelques unes alors qu'un inédit de 2009 (vraiment pas dingue...) vient de sortir sur la compil Curtain Call 2.

Pour afficher ce contenu Spotify, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Patiently Waiting

Patiently Waiting est le feat qui a lancé l'un des partenariats les plus fructueux du hip-hop. Sur ce morceau, extrait de l'un des plus grands classiques du 21ème siècle : Get Rich or Die Tryin', 50 a montré sa capacité d'adaptation en abordant le rythme non conventionnel d'Eminem avec un couplet impressionnant et lyriquement super pointu.

Publicité

Aussi complexe que cela puisse paraître sur le plan technique, 50 Cent se démarque aussi dans la simplicité . Quand il avertit ses ennemis que “Vous savez que vous ne devriez pas jeter de pierres si vous vivez dans une maison de verre / et si vous avez une mâchoire de verre, vous devriez surveiller votre bouche, car je vais vous casser la ****” , son couplet est la cerise sur le gâteau. Patiently Waiting a confirmé que les deux rappeurs bien que différents ont plus de points communs que prévu .

Clairement, le meilleur feat des deux artistes qui étaient sans doute à leur prime en 2003. Presque 20 ans après sa sortie, ce titre met toujours une claque à chaque écoute.

Pour afficher ce contenu Spotify, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Never Enough ft Nate Dogg

Quand Eminem a sorti son quatrième album Aftermath en 2004, il était clair qu'il était au milieu d'un changement créatif. Beaucoup avaient remarqué certaines tendances omniprésentes dans certaines de ses paroles, parfois très juvéniles (mais étrangement agréables) comme “Big Weenie” et “Ass Like That." Et ce morceau est resté un point culminant : Never Enough de 50 Cent et Nate Dogg.

D'une part, il est animé par un rythme futuriste de Dr.Dre, simple dans son agencement mais efficace. Deuxièmement, il présente la structure préférée d'un son rap, avec assez d'espace pour cracher de longs couplets. Et trois, il y a un refrain du roi des Hooks lui-même, le feu Nate Dogg. Du côté de Em, son couplet est construit autour d'un schéma cohérent, chaque ligne se terminant par la même syllabe rimée. Jamais en reste, 50 Cent glisse avec un assaut mélodique, correspondant au rythme méthodique de Em et prouvant une fois de plus qu'il peut suivre un parolier largement présenté comme l'un des prétendants au Top 10.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Psycho Eminem ft 50 Cent

Après la sortie de Relapse, Eminem avait cédé à ses pulsions thématiques les plus sombres, adoptant un nouveau personnage de tueur en série dépravé (et vaguement accentué). Et bien que 50 Cent n'ait jamais exploré des coins créatifs aussi riches en terme de concept, il est évident que la folie musicale d'Eminem était suffisamment contagieuse pour diriger le rappeur de G-Unit au-delà de sa zone de confort. Sur le quatrième album studio de 50 Cent Before I Self Destruct, le duo s'est connecté pour Psycho, et le morceau est resté dans les annales.

À bien des égards, “Psycho” ressemble au méchant cousin de Gatman & Robbin, avec un tempo similaire et des flux adroits des deux parties. Sur le plan lyrique, 50 Cent et Eminem se sont mis dans l'ambiance horreur, chacun vantant son style de violence préféré avec deux couplets chacun.

L'une des collaborations les plus violentes sur le plan lyrique qu'ils aient jamais faites, Psycho donne un dernier aperçu de la puissance du trio, 50 Cent Eminem et Dr. Dre.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Crack a Bottle Ft Dr. Dre

Lorsque Eminem, 50 Cent et Dr. Dre se retrouvent pour une collaboration, il est difficile de ne pas penser à la pochette XXL emblématique de février 2003, coïncidant avec la sortie de Get Rich Or Die Tryin. À cette époque, le trio ne pouvait pas se tromper, facilement reconnu comme l'une des cliques les plus dominantes de tout le rap game.

Pochette du Magazine XXL
Pochette du Magazine XXL
- XXL Magazine

Crack A Bottle a beaucoup d'aspects qu'on apprécie. Ne serait-ce que pour de la nostalgie qu'il représente. Bien que le contenu en terme de lyrics soit légèrement moins riche que les autres, Crack A Bottle est un morceau super symbolique puisque c'était la dernière fois que les trois ont collaboré ensemble, en tout cas jusqu'à présent.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Gatman & Robbin

Chaque fois que 50 Cent et Eminem unissent leurs forces sur un morceau, du moins dans les premières années de leur partenariat musical, il avaient la dalle.  Seul featuring sur l'album de 50 The Massacre, Gatman & Robbin a suivi la

D'une part, le beat produit par Eminem s'inspirait fortement du thème classique de “Batman”, tout comme des éléments du refrain. Bien que le concept se soit avéré comique, les deux ont craché du feu comme d'habitude. Là, on est sur un morceau de camaraderie pure où les deux potes s'amusent avec le beat.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Il y a évidemment d'autres titres du duo qui nous ont marqués, mais c'était souvent avec d'autres rappeurs de la clique Shady Aftermath. On pense notamment à Don't push Me avec Lloyd Banks, We All Die One Day sur l'album incroyable d'Obie Trice, Love Me sur la BO de 8 Mile, Spend Some Time avec Stat Quo et Obie Trice sur Encore d'Em.

Bref, il y a de quoi se régaler, même si on aurait été très curieux d'avoir un album commun entre ces deux génies à l'époque de leur prime...