Publicité

Equipe de France : Anelka est content mais reste mesuré sur le retour de Benzema

Par
"Anelka : l'incompris" (Netflix/DR)
"Anelka : l'incompris" (Netflix/DR)
- Netflix/DR

Nicolas Anelka, l'ex buteur des Bleus, est content du retour de Benzema en équipe de France mais appelle à la mesure.

Les réactions continuent sur le retour de Karim Benzema en équipe de France. Même Nicolas Anelka, l'ex-buteur des Bleus, du PSG et d'Arsenal, a été invité à donner son avis. Invité de l'émission Top of the Foot sur RMC, celui qui est plutôt rare dans les médias, assure être content du retour de l'attaquant du Real Madrid qu'il juge positif.

Il amène un plus. Il avait envie de revenir, et il a envie de montrer à tout le monde qu'il a manqué.

Publicité

Mais Anelka appelle aussi à la mesure et rappelle qu'une équipe compétitive sur le papier ne l'est pas forcément sur le terrain.

Offensivement, l'équipe est très forte. (...) Mais n'oublions pas qu'il y a déjà eu une équipe de France très forte offensivement. En 2002, il y avait le meilleur buteur de l'Angleterre, Thierry Henry, le meilleur buteur de l'Italie, David Trezeguet, le meilleur buteur de la France, Djibril Cissé, et la France n'a marqué aucun but.

L'ancien Gunner exprime aussi sa crainte concernant Benzema.

C'est la presse qu'il faut calmer. Les joueurs peuvent s'enflammer, ils connaissent leur qualité. Ce dont j'ai peur, c'est qu'on va s'enflammer sur l'attaque de France et, si ça ne se passe pas bien demain, un nom va ressortir : Karim Benzema.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Premiers tests pour Benzema et les Bleus à l'occasion de 2 matchs amicaux contre le Pays de Galles et la Bulgarie avant l'entrée dans la compétition le 15 juin contre l'Allemagne.