Publicité

Festival Astroworld : la famille de l’enfant de 9 ans décédé, refuse l’aide de Travis Scott

Par
Travis Scott à l'Astroworld Festival le vendredi 5 novembre 2021 - (photo : Erika Goldring)
Travis Scott à l'Astroworld Festival le vendredi 5 novembre 2021 - (photo : Erika Goldring)
© Getty

Travis Scott souhaite venir en aide aux familles des victimes mais les familles ont refusé.

La tragédie du Festival Astroworld n'en finit pas. Pour rappel, au moins dix personnes, dont un enfant de 9 ans mort des suites de ses blessures, ont été tuées dans un mouvement de foule lors de l'Astroworld Festival de Travis Scott, qui se tenait à Houston, durant la nuit du 5 au 6 novembre. Aux environs de 21h, une mouvement de panique a provoqué 8 décès et une cinquantaine de blessés.

Suite au drame, le rappeur avait publié un communiqué dans lequel il a annoncé vouloir couvrir les frais d'obsèques des personnes décédées lors de son concert . Le rappeur de Houston souhaite également s'associer avec l'association BetterHelp pour offrir des soins en santé mentale aux personnes affectées psychologiquement par le terrible événement.

Publicité

Dans la tourmente,Travis est forcément attaqué en justice. En effet, un avocat du Texas a déposé une plainte de 2 milliards de dollars au nom des 282 victimes de la tragédie.

Les familles des victimes refusent son argent

La famille de la plus jeune victime de la tragédie, Ezra Bount âgé de 9 ans est mort de ses blessures écrasé par le mouvement de foule, a refusé l'argent de Travis Scott comme l'a rapporté le site américain TMZ.

En effet, l'artiste avait envoyé un courrier à la famille par le biais de son avocat pour préciser qu'il était prêt à payer les frais d'obsèques du jeune garçon, la famille a répondu à Travis également par le biais de leur avocat par la négative. Bob Hilliard, l’avocat de la famille Blount, a indiqué dans sa réponse à son confrère, que le rappeur devait prendre conscience de sa responsabilité.

"Je ne doute pas que M. Scott éprouve des remords. Ce qui l’attend sera douloureux. Il doit faire face et, je le souhaite en tout cas, voir qu’il porte une part de responsabilité dans cette tragédie. Il peut y avoir, et j’espère qu’il y aura, une forme rédemption pour lui de l’autre côté de ce processus douloureux – et peut-être qu’un jour, une fois que le temps aura permis aux victimes de guérir et à M. Scott et d’autres d’accepter leurs responsabilités, Treston et M. Scott pourront se rencontrer, car cette rencontre pourra permettre d’accélérer le processus de guérison."