Publicité

Foot : les plus gros salaires de Ligue 1 dévoilés

Par
Mbappé et Neymar le 24 novembre 2020 - (photo : Aurelien Meunier - PSG)
Mbappé et Neymar le 24 novembre 2020 - (photo : Aurelien Meunier - PSG)
© Getty - Aurelien Meunier - PSG

Le journal l'Equipe a sorti sa traditionnelle enquête sur les salaires des joueurs de Ligue 1. Spoiler : le PSG domine le classement.

Pour la 6ème fois, le journal l'Equipe a dévoilé son enquête sur les salaires des joueurs de Ligue 1. Vraisemblablement la crise n'a pas touché le monde et sans grande surprise c'est encore une fois le PSG qui domine ce classement.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Avec 11 joueurs aux premières places et 14 joueurs dans le Top 20, le PSG domine clairement ce classement une nouvelle fois. Avec 3,06 millions d'euros bruts mensuels par mois, Neymar est donc le joueur le mieux payé de Ligue 1. A la 2ème place on retrouve Kylian Mbappé avec 1.78 millions d’euros par mois. Suivent ensuite Marquinhos, 3ème avec 1.2 millions puis Marco Verratti, Di Maria, Navas, Icardi, Paredes, Kimpembe ou encore Herrera. 

Publicité

Il faut donc aller à la 12ème place pour trouver un joueur non parisien et c’est Wissam Ben Yedder de l’AS Monaco avec 650 000 euros bruts par mois. Cesc Fabregas, de Monaco lui aussi, est 13ème avec 600 000 euros. Memphis Depay de l’Olympique Lyonnais est 16ème avec 480 000 euros et Florian Thauvin de l’Olympique de Marseille est 20ème avec 422 000 euros.

Si les salaires du PSG sont stratosphériques, la majorité des autres clubs ont eux dû se serrer la ceinture pour faire face à la crise liée au Covid 19 et au fiasco des droits télé avec Mediapro. Des joueurs d’Angers, Lens, Montpellier, Reims, Strasbourg ont baissé leurs salaires. A Lyon certains sont payés en actions du groupe OL et à Lille les primes sont gelées. Et c'est une baisse générale des salaires qui se profile pour la saison prochaine.

Deux poids deux mesures.