Publicité

Giroud promet de faire du karting avec Benzema, si les Bleus gagnent l’Euro

Par
Karim Benzema et Olivier Giroud - (photo : Franck Fife)
Karim Benzema et Olivier Giroud - (photo : Franck Fife)
© AFP - Franck Fife

Contrairement à ce que disent certains, Giroud et Benzema sont des bons coéquipiers !

"Karim c'est la F1 et Giroud c'est le karting ?!" en tous cas, les deux joueurs peuvent en rire aujourd'hui. Pour montrer son détachement et son auto-dérision par rapport au prétendu "clash" qui l'oppose à Karim Benzema, Olivier Giroud a fait la promesse d'aller avec son collègue sur un circuit de karting si ces derniers remportent la prochaine grosse compétition des bleus.

Olivier Giroud a de l'humour

Dans un entretien accordé au Figaro, l'attaquant explique avoir reçu avec humour le pique envoyé par l'attaquant du Réal à son encontre en mars 2020 : "On ne confond pas la F1 avec le karting__. Et je suis gentil. Maintenant, next. Je parle même plus de lui. Je sais que je suis la F1" disait Benzema. "Je l'ai pris avec beaucoup de recul à l'époque et encore plus aujourd'hui" assure l'attaquant de Chelsea. Il fait également preuve de beaucoup de recul et d'humour en assurant qu'en cas de victoire de la France lors de l'Euro (qui commencera face à l'Allemagne le mardi 15 juin 2021), "on fêtera ça sur un circuit dans un karting" lance Giroud. 

Publicité

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Des faux ennemis

Lors de cet entretien, le deuxième meilleur buteur de l'équipe de France (44 buts en 107 sélections) est revenu sur ses relations cordiales avec Karim Benzema. La non-sélection de Karim Benzema avait laissé le champ libre à Olivier Giroud pour mener l'attaque des Bleus en son absence. Cette "concurrence" avait laissé penser au public qu'Olivier et Karim ne s'appréciaient pas, voir pas du tout. En réalité, Giroud profite du retour de son collègue pour rappeler qu'ils sont Bleus avant tout et nie complètement un désamour avec Benzema.