Publicité

Harcèlement scolaire : un député propose d'en faire un délit

Par
Harcèlement scolaire ( FangXiaNuo)
Harcèlement scolaire ( FangXiaNuo)

Erwan Balanant, député MoDem du Finistère Quimperlé-Concarneau, propose de faire du harcèlement scolaire un délit pour créer un "électrochoc nécessaire".

Interviewé par nos confrères de France Info, le député MoDem du Finistère Quimperlé-Concarneau, Erwan Balanant et auteur d'une proposition de loi, soutenue par le gouvernement, pour renforcer les sanctions contre le harcèlement scolaire sous toutes ses formes. Le projet est présentée mercredi1er décembre 2021 à l'Assemblée nationale.

Entre 800 000 et un million d'élèves victimes de harcèlement scolaire

Selon les estimations, elon des estimations entre 800 000 et un million d'élèves sont victimes de harcèlement scolaire. Pour le député, il est nécessaire de créer un électrochoc pour lutter contre le harcèlement scolaire pour qu'il soit entendu et pris en compte légalement notamment sur les réseaux sociaux. :

Publicité

"L'ambition du texte est de créer cet électrochoc nécessaire. Aujourd'hui, dans le Code pénal, vous n'avez pas le mot harcèlement scolaire, il n'existe pas, et donc vous n'avez pas cette définition d'interdit. En 2002-2003, le législateur a décidé d'inscrire dans le Code pénal le harcèlement au travail et à ce moment-là il y a eu une prise de conscience de la société, de l'importance de traiter ce fléau et on a avancé, on a progressé sur la question du harcèlement au travail. Je veux faire exactement la même chose avec ce texte. Mais les premiers articles sont autour de la prévention et de l'accompagnement des victimes et des auteurs parce que l'essentiel dans le harcèlement scolaire c'est la prévention, la mise en place de protocoles et tout cela sera rendu obligatoire à partir de la promulgation de ce texte."