Publicité

Instagram : c'est la fin des filtres "chirurgie esthétique"

Par
Instagram et les filtres esthétiques
Instagram et les filtres esthétiques
- Capture Insta

Le temps de la maturité est venu pour Instagram... Une décision importante vient d'être prise : la fin des filtres "Chirurgie esthétique".

La révolution est en marche, Spark AR Community, la section dédiée aux développeurs et à la réalité augmentée sur Facebook et Instagram, a annoncé via un communiqué un changement radical concernant ses politiques de bien-être. Elle rappelle que l'expérience doit être positive et pour cela : 

Suppression de tous les effets associés à la chirurgie plastique de la galerie de filtres Instagram

Publicité

Cette décision a été prise après un constat inquiétant, fait par les chirurgiens esthétiques : ils sont confrontés à, de plus en plus, de jeunes gens qui veulent se faire opérer pour ressembler à leur "Moi filtré"... Ce phénomène a même un nom : la_"dysmorphie Snapchat"_. Les coupables sont Snapchat et Instagram qui offrent des filtres "beauté" standardisés. Le filtre, comme son nom l'indique, est un dispositif servant à modifier, à valoriser certains aspects, parfois au détriment de la réalité et de la santé (mentale aussi) de ses utilisateurs. Instagram prend ses responsabilités et décide donc de devenir précurseur en la matière.

Voici un exemple, le filtre Plastica a été créé par la designeuse digitale Teresa Fogolari :

Pour afficher ce contenu Instagram, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Pour afficher ce contenu Instagram, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Pour le moment on ne sait pas exactement quand ces suppressions interviendront mais cela va se faire progressivement. Tout le monde veut ressembler à son double numérique, la frontière entre la réalité et le fictionnel n'a jamais été aussi perméable... Et les métiers de la psychiatrie n'ont jamais eu autant d'avenir !