Publicité

Katy Perry : des chaussures de sa marque jugées racistes

Katy Perry - Grammy Awards 2019
Katy Perry - Grammy Awards 2019
© Getty - Neilson Barnard

Bad buzz pour l'artiste : certains modèles de chaussures vendues par sa marque de mode feraient référence au blackface.

Les deux modèles ciblés sont les mocassins «Rue Face Slip On Loafers» et les sandales «Ora Face». Certains points de vente se sont déjà empressés de supprimer l'article de leur boutique en ligne. La chanteuse américaine a réagi via un communiqué pour s'excuser et tenter d'apaiser les nombreux commentaires incendiaires dont a fait l'objet sa marque de vêtements. Katy Perry assure avoir voulu au contraire mettre en valeur le reflet de la culture à travers ces deux modèles de chaussures.

Comme un clin d'oeil à l'art moderne et au surréalisme. Katy Perry

Publicité

"Les Rue et les Ora font partie d'une collection dévoilée l'été dernier (...) et conçues comme un clin d'oeil à l'art moderne et au surréalisme. J'ai été attristée d'apprendre qu'elles étaient comparées aux douloureuses images de 'blackface'. Notre intention n'a jamais été d'infliger une quelconque peine. Nous les avons immédiatement retirées de katyperrycollections.com."

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Une polémique intervient... une semaine après celle qui a touché Gucci à cause d'un pull.

L'info Mouv' en + : Le "blackface" tire son origine à l'époque de l'esclavage. Cette pratique consistait à se moquer des traits du visage des hommes et femmes noirs.