Publicité

Kodak Black s'adresse à Jada Pinkett : "tu ne mérites pas Will Smith"

Par
Kodak Black (John Parra) / Jada Pinkett (Karwai Tang) ©Getty
Kodak Black (John Parra) / Jada Pinkett (Karwai Tang) ©Getty
- Team Mouv'

Kodak Black conseille Jada Pinkett en lui disant : "Tu me mérites moi".

Alors que l'on pensait que la page Will Smith était tournée, Kodak Black relance le débat sur la relation entre Will Smith et Jada Smith.

"Tu ne mérites pas Will Smith. Tu mérites Yak"

Kodak a pris la parole dans un live Instagram ce samedi 9 avril, semblant interpeller Jada sur les précédentes remarques qu'elle a faites sur son mari dans Red Table Talk. L'interview de 2017 qui a refait surface, et qui a recommencé à circuler après la gifle des Oscars, montre Jada s'ouvrant sur son mariage avec Will, comment elle a fait face à la pression en tant que jeune actrice et qu'elle "n'a jamais voulu être mariée".

Publicité

"Tu as un n***a qui t'aime, toute sorte de merde", dit Kodak dans le live. "Viens bai*er avec Kodak. C'est ce dont tu as besoin parce que tu ne fais que des conneries. Tu ne mérites pas Will Smith. Tu mérites Yak. Tu me mérites moi."

Il a ensuite évoqué la relation passée de Jada avec 2Pac, qui, selon lui, "n'était pas du tout gangsta toute sa vie" et "a fait une école de théâtre, toutes sortes de trucs, de la danse". Après avoir qualifié Will d'homme "droit" et "intègre", Kodak a insisté pour que le lauréat de l'Oscar se trouve une "jeune tenderoni" de 18 ou 22 ans.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Il est très peu probable que Will suive les conseils de Yak. En effet, l'acteur vient d'apprendre qu'il ne pourra pas assister à la cérémonie des Oscars pendant toute une décennie. Plus de chance donc de le voir faire profil bas ces prochains jours, que de générer de nouvelles vagues.