Publicité

"La New Wave" : ces rappeurs qui rafraîchissent le rap français

Par
La Fève et Khali - photo Instagram
La Fève et Khali - photo Instagram
- Instagram

Focus sur cette nouvelle vague qui fait du bien au rap français.

La Fève, Khali, J9ueve, Sonbest, 99 ou encore DMS : tous composent cette scène avant-gardiste du rap français souvent surnommée « nouvelle vague ». Mais ici, pas question de faire du cinéma : avec une spontanéité criante, ces jeunes rappeurs construisent une musique propre à leur inspirations personnelles, et bâtissent ensemble une dynamique artistique pleine d’expérimentations précieuses pour le rap français.

Avec ses nombreuses têtes d’affiches désormais incontournables, le rap en France n’a jamais proposé autant de diversité. Riche de ses incalculables sous-genres, de la trap chantée à la drill en passant par les sons clubs qui squattent le haut des charts, le style musical le plus écouté de la planète offre dans l’hexagone de quoi ravir tous ses auditeurs. Ou presque. Au travers de tweets, de chroniques et de prises de paroles sur les réseaux sociaux, plusieurs voix s’élèvent pour souligner un ressenti plutôt peiné : celui d’un essoufflement du rap « mainstream ». Avec une musique jugée répétitive et sans prise de risques, les têtes d’affiche qui ont porté et donné un nouveau souffle au rap français auraient du mal à le réinventer. Comme en réponse à ce manque d’inventivité, les scènes dites « alternatives » connaissent depuis plusieurs mois un élan créatif inspiré, à la croisée d’influences nombreuses et poussant plus loin cette recherche de nouvelles sonorités. Et avec ces scènes, de nouvelles têtes d’affiche prometteuses ont aussi fait leur apparition.

Publicité

Construire une nouvelle musique

En 2018, deux jeunes rappeurs de 18 ans à peine, publient leurs premiers morceaux sur Soundcloud. Ils s’appellent Khali et La Fève. L’un vient de Palmer, proche banlieue bordelaise, et l’autre de Fontenay-sous-bois, en périphérie de Paris. Dès leurs premières publications, les deux artistes ne cessent de partager de nouveaux titres et acquièrent, semaines après semaine, un public de plus en plus demandeur. Si ces premier titres laissaient entrevoir un certain potentiel, ils ont aujourd’hui su faire de ce potentiel une musique riche appuyée par une identité musicale marquée. Avec son premier album paru en mai dernier, Laïla, Khali a dévoilé sa musique à une plus large audience : de plus en plus d’auditeurs ont découvert la voix aigüe, l’énergie folle et l’écriture juste et incisive de l’artiste. En plus de proposer une interprétation bien loin de celle des standards, il a su appuyer d’autant plus son identité en s’entourant de producteurs très talentueux : Kosei, Odd Kyla, Yeeshy, Bloody ou encore 99. Avec des mélodies aussi entraînantes que distordues, des percussions acérées et des basses profondes, les instrumentales du projet donnent à la musique de Khali l’élan nécessaire pour son saut dans l’exploration des nouvelles sonorités de la Trap, et participent à construire sa musique comme ce qui s’approche de plus de l’avant garde du rap français.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Car l’importance accordée aux productions, c’est ce qui fait la force de leur musique. Dans une interview accordée aux Inrocks, La Fève déclarait en mai 2021 « Je veux réunir plein de beatmakers sur une grosse tape et j’ai trop hâte. J’y pense tous les jours ». Avec ERRR, sa dernière mixtape parue le 17 décembre dernier, c’est désormais chose faite. Sur 18 titres de haut vol, le rappeur a fait appel à plus de 13 beatmakers, et le résultat est un véritable tour de force : sur des productions percutantes aux mélodies presque accidentées, La Fève, fort de ses influences, vient en bon tout-terrain apporter une interprétation pleine d’assurance, des mélodies envolées et une très juste écriture entre le raffinement et la brutalité. Entre les basses spatialisées de Freakey!, les hats machiavéliques de Kosei et les textures profondes de Lyele Gwapo, peu importe les ambiances que les productions dégagent : il sait leur laisser la place nécessaire pour créer avec elles une alchimie presque naturelle, et c’est ce mélange maîtrisé entre musicalité et identité forte qui rend leur musique fraîche et inspirante, s’éloignant des standards du rap français « mainstream ».

« On cherche à avoir notre propre identité musicale et je pense que c’est ce que cherchent les gens maintenant. Ils en ont un peu marre des sonorités classiques et ils cherchent des identités fortes. » La Fève, interview aux Inrocks, 2021.

Mais dans cette recherche de nouvelles sonorités, La Fève et Khali sont loin d'être les seuls. Poussés par une nébuleuse d’artistes très talentueux, les clés de leur réussite musicale se cachent aussi dans leur entourage solide.

Le son d’une nouvelle génération

Que serait la musique de La Fève et Khali sans 99 ? Véritable architecte de la nouvelle génération, celui qu’on appelle Ninety Nine officie sur tous les fronts : aussi doué dans le beatmaking que l’interprétation, l’artiste porte aussi très bien la casquette de technicien lorsqu’il mixe ou enregistre des morceaux. Et il a un rôle déterminant. C’est dans son 99 Studio, en banlieue parisienne, que La Fève et Khali se retrouvent pour enregistrer ensemble, dans un lieu de travail ou les connexions ne cessent de se faire. Dans le studio, bon nombre des artistes de cette scène émergente se retrouvaient pour enregistrer sous les conseils avisés de Ninety, y compris un certain Chanceko. C’est grâce à cette dynamique créative initiée par 99 que ces rappeurs se rapprochent, animés par une même fougue et cette volonté de faire bouger les choses. Alors quand il présente en collaboration avec Wolfkid son projet « Grand Casino » à l’été 2021, 99 garde cette même volonté de rassembler. Sur la tape, La Fève, Slimka, Wit. , Lala &ce, Khali, J9ueve et Sonbest subliment les refrains et productions de 99 par leur identité forte et leur musicalité unique : comme une démonstration du potentiel de la nouvelle génération, « Grand Casino » est un petit bijou de la scène alternative. Depuis deux ans désormais, les collaborations entre rappeurs et beatmakers de cette mouvance fusent, et dans cette démarche d’entraide et de partage, les couleurs musicales se mêlent jusqu’à donner des morceaux emblématiques acclamés par les auditeurs. A force d’acharnement, la new wave touche de plus en plus, interpelle par sa productivité, et a fini par trouver un public solide.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Essai transformé

Autre figure de proue de cette génération, le rappeur issu de Soundcloud J9ueve réunit aujourd’hui plus de 120 000 auditeurs mensuels sur Spotify, un chiffre peu négligeable pour un artiste qui n’a juste là sorti que 2 EP. Avec sa voix vaporeuse et ses prods aériennes, J9 incarne une musique plus lancinante, aux thématiques nocturnes, entre substances peu licites et relations humaines. Avec son morceaux « Tous mes états », J9 s’est associé à La Fève pour signer un morceau de haut vol parmi les plus streamés de l’artiste : la barre du million a là aussi été franchie, une étape importante pour des artistes que l’on pourrait juger d’encore en développement. Mais au delà des chiffres, leur force est qu’ils ont aussi su mobiliser une fanbase très active : à chaque sortie, les auditeurs se mobilisent et permettent à leurs artistes favoris de toucher de plus en plus de monde, comme reconnaissant de voir du rap français réinventé arriver jusqu’à leur oreilles. Désormais, les rangs de la nouvelle génération ne cessent de s’élargir, et derrière La Fève, Khali, J9ueve et 99, c’est tout une nébuleuse qui s’efforce de produire et de proposer à leur tour de nouvelles sonorités. On peut notamment saluer Sonbest et son très bon Arcane, DMS et son EP Rideaux Bleus paru en décembre dernier, mais aussi le travail toujours plus intéressants des compositeurs, comme celui de la beatmakeuse Meel B, Unfamous Louie ou encore Myth Syzer, qui a aussi participé au rassemblement de cette scène, notamment à travers les mixtapes de son label Try 2 Live.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Véritable mouvement, la vague portée par ces dizaines d’artistes s’est efforcé de proposer une musique spontanée, en voulant s’approcher le plus possible de ce qu’ils avaient envie de faire : repousser les frontières du rap français. Avec les dizaines de projets sortis, les talents qui émergent chaque jour de cette houle ne font qu’enrichir un mouvement déjà riche de ses propositions. Alors en attendant de voir ce que la new wave aura à nous proposer pour 2022, continuons déjà de la surfer en explorant ses inépuisables rouleaux.

Tim Levaché