Publicité

#LabelloChallenge sur Tiktok : le ministère de l’Intérieur alerte sur ce défi qui pousse les ados au suicide

Par
Femme mettant du baume à lèvre
Femme mettant du baume à lèvre
© Getty

Alerte sur un nouveau challenge dangereux pour la santé mentale des jeunes.

Alors que TikTok a pris de plus en plus d'ampleur chez les jeunes ces dernières années, l'application n'est pas sans risques pour eux. Et pour preuve, un nouveau challenge dangereux et stupide, le #LabelloChallenge, a émergé ces derniers jours sur le réseau social, poussant les adolescents au suicide.

Restez attentifs

Réseau social préféré des adolescents, TikTok a aussi ses dérives. Source de challenges et défis en tout genre, l'application a vu récemment se répandre un nouveau phénomène pour le moins alarmant chez les jeunes appelé le #LabelloChallenge. Si son nom semble anodin dit comme cela, son but est beaucoup plus sombre qu'il n'y parait puisqu'il s'agit, pour l'enfant, de s'appliquer du baume à lèvre (ou le découper) à chaque fois que celui-ci a vécu un moment contrariant et/ou déprimant dans la journée, et de mettre fin à ses jours ou se "sacrifier " lorsque le tube est terminé. Un gage morbide qui inquiète et angoisse, à juste titre.

Publicité

Afin de prévenir les parents, le Ministère de l'Intérieur a publié ce vendredi 6 mai un message pour les avertir des risques et les inviter à rester attentif à la santé mentale des jeunes de leur entourage qui peuvent parfois, agir dans l'ombre, à l'abris des regards.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Si l'application a mis en place, elle aussi, un message d'alerte et restreint l'utilisation du hashtag, il n'en reste pas moins indispensable de surveiller les enfants qui ont, pour certains, trouvé le moyens de contourner les règles.

3 min