Publicité

Les Bleus doivent-ils boycotter la Coupe du Monde au Qatar ?

Par
L'organisation du prochain Mondial au Qatar est pointée du doigt par de nombreux acteurs du foot.
L'organisation du prochain Mondial au Qatar est pointée du doigt par de nombreux acteurs du foot.
© AFP - SEBASTIAN EL-SAQQA / AUGENKLICK/FIRO SPORTPHOTO / DPA PICTURE-ALLIANCE VIA AFP

Amnesty International publie un nouveau rapport sur les conditions de travail des personnes migrantes au Qatar, à quelques mois de la Coupe du Monde. L'ONG adresse aussi une lettre ouverte à l'équipe de France de football pour les appeler à exprimer leur solidarité.

"Il est encore temps de ramener la coupe à la raison ", c'est l'appel d'Amnesty International France. L'ONG s'adresse directement aux joueurs de l'équipe de France : "Vous entrerez dans la légende, si en tant que champions du monde en titre, vous nous aidez à défendre et soutenir les personnes migrantes travaillant dans des conditions indignes au Qatar, et sans qui ce Mondial n’aurait jamais pu voir le jour". 

Le débat autour de l'attribution du mondial au Qatar et d'un éventuel boycott est récurrent depuis plusieurs années. Dans un sondage réalisé en avril par Odoxa pour Keneo et RTL, 39% des Français souhaitent que l'équipe de France boycotte la Coupe du Monde. Par ailleurs, la situation au Qatar en matière de droits de l’Homme préoccupe 68% des sondés. 

Publicité

Certaines équipes nationales de football se sont déjà positionnées sur cette question, à travers des actions symboliques. L'année dernière par exemple, la sélection allemande a porté des t-shirts "Human Rights" pour dénoncer les conditions de travail dans ce pays du Golfe. Les Norvégiens avaient initié le mouvement quelques jours plus tôt.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

440 millions de dollars pour dédommager les ouvriers

Dans son dernier rapport publié ce jeudi, Amnesty demande aussi à la Fifa 440 millions de dollars de dommages pour indemniser les travailleurs et les protéger de futurs abus. L'organisation cite notamment les salaires impayés, le paiement de frais de recrutement "illégaux" et "exorbitants" ainsi que les dommages causés par les accidents du travail.