Publicité

Le gouvernement français décale d'une semaine la déclaration d'impôts

Par
Déclaration de l'impôt sur le revenu - BSIP/Universal Images Group via Getty Images
Déclaration de l'impôt sur le revenu - BSIP/Universal Images Group via Getty Images
© Getty - BSIP/Universal Images Group via Getty Images

Gérald Darmanin, ministre de l'Action et des Comptes publics, a annoncé qu'il décalait la période déclarative de l'impôt sur le revenu.

Gérald Darmanin, le ministre de l'Action et des Comptes publics, était l'invité du JT de TF1, le mardi 31 mars et il avait un message pour nous, français :

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Ainsi, la période de déclaration de l’impôt sur le revenu est décalée au 20 avril, vous pourrez déclarer vos impôts sur internet du 20 avril au 11 juin (en fonction du calendrier) et pour la version papier : du 20 avril au 12 juin

Publicité

Le ministre a aussi annoncé que les contrôles fiscaux étaient suspendus dans certains domaines comme la restauration :

"Dans cette période extrêmement particulière, j'ai donné comme consigne  (...) de suspendre les contrôles qui existaient avant la crise (...) et de ne pas faire effectivement les contrôles fiscaux notamment dans les domaines qui sont arrêtés et d'être plutôt en accompagnement des entreprises.”

Cette décision, fait suite à l'appel du syndicat Solidaires Finances Publiques qui expliquait dans un communiqué que le lancement de la campagne impliquerait la présence d’un nombre important d’agents des impôts sur leur lieu de travail, ainsi :

Lancer la campagne dans ces conditions est de fait une prise de risque pour la santé des agentes et des agents des finances publiques, mais aussi pour celle des contribuables.