Publicité

Lebron James rappelle à un magazine qu'en 2003 il prédisait son échec

Lebron James au UCLA Health Training Center (Harry Wow)
Lebron James au UCLA Health Training Center (Harry Wow)
© Getty

Lebron James n'a pas la mémoire courte et cette histoire en est le parfait exemple. Quelque peu rancunier, le King a décidé de remettre les points sur les "i" avec le magazine "Sporting News".

Mai 2003, le magazine "Sporting News" couvrait l'arrivée de Lebron en NBA. Alors que la planète basket est plutôt emballée par l'arrivée du joueur de 19 ans à l'époque, le natif d'Akron fait déjà les grands titres. Mais voilà, le magazine "Sporting News" n'est pas convaincu par l'engouement et remet en doute les qualités du basketteur comme en témoigne cette Une : "LeBron James est-il surcoté ?". Un titre qui nous fait rire de par son ridicule aujourd'hui après l’illustre carrière du King. 

Lebron n'a pas oublié

L'ailier des Lakers, considéré comme l'un des meilleurs joueurs de l'histoire de la NBA, devait attendre ce jour avec impatience... Aujourd'hui proche de la retraite, Lebron fait absolument l'unanimité chez les experts et les fans.

Publicité

Pour afficher ce contenu Instagram, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Le magazine a répondu à Lebron James sur Twitter tout en humour...  "Nous savons maintenant que la réponse est "non"" en référence à la question posée en 2003. 

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.