Publicité

Lefa : un roi encore, toujours et à jamais authentique

Par
Lefa - capture clip "New Life"
Lefa - capture clip "New Life"
- Lefa

Avant le retour des rois de la Sexion d'Assaut, Lefa vient de sortir son nouvel album Démineur. Un projet explosif à l'image d'une carrière solo sans faute et qui force le respect.

Flashback. Au début des années 2010, la Sexion d'Assaut régnait sans partage sur le rap français. Propulsé sur le trône du game avec l'album L'école des points vitaux, le collectif composé de Gims, Black M, Lefa, Maska, Barack Adama, JR O'Chrome et Doomams, après des années passées à kicker dans les caves de l'underground parisien, atteindra vite le succès populaire. Et puisque la vie est injuste, à l'Apogée de son art en 2013, le groupe décide de se dissoudre comme une étoile filante dans le vide spatial. Fort heureusement, la séparation aussi déchirante fut-elle pour les fans n'a pas empêché ses artistes de briller tour à tour et indépendamment des autres.

Galvanisés par la consécration du groupe et guidés par leur leadership naturel au sein de la formation, Gims et Black M sont les premiers à se lancer en solo. Naturellement et très rapidement, chacun d'eux va connaître un succès exponentiel avec leurs projets respectifs, ce jusqu'à s'émanciper définitivement de la Sexion d'Assaut. Et si certains membres comme Barack Adama, Maska, JR O'Chrome et Doomams ne sont eux jamais réellement parvenus à faire décoller aussi bien leurs carrières en solitaire, Lefa lui a réussi à revenir au top de la plus belle des manières.

Publicité

Considéré par beaucoup comme l'un des MC les plus techniques de son crew, Lefa avait d'abord choisi, pour des raisons personnelles, de quitter le terrain musical quelque temps, en s'éloignant des flashs et des projecteurs. Mais face aux appels répétés des fans et de ses confrères rappeurs qui ne cessaient de réclamer son retour, il a finalement repris le micro et s'est enfin décidé à faire cavalier seul. Et s'il revient à un moment où la hype autour de la Sexion est quelque peu retombée, cela ne l'a pas empêché d'embrasser un parcours en solo tout à fait exceptionnel.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Retour en trois temps

Même si quand on parle de succès solo rattachés à la Sexion d'Assaut, on pense instantanément à Gims et Black M, Lefa n'a clairement pas à rougir face à ses potes devenus idoles des jeunes. Son retour événement a lieu lors du Planète rap de Black M en 2015, lorsque ce dernier présente à la France le morceau Intro. On ne le sait pas encore, mais ce titre nerveux et tout en kickage sera bel et bien l'introduction du futur album de Lefa, Monsieur Fall dévoilé en 2016. Signe que le retour du rappeur était très attendu, l'album s'écoulera à 10 800 exemplaires lors de sa première semaine d'exploitation et sera certifié disque d'or à peine six mois après sa sortie.

Droit dans ses bottes et visiblement heureux d'avoir repris le micro, le rappeur franco-sénégalais n'a jamais perdu de vue son credo, à savoir un rap authentique entre kickage et flows mélodiques. C'est notamment sur ce disque, via le titre 20 ans que celui qui se fait appeler « l’Arrangeur » s'exprime sur les véritables raisons de sa pause musicale de trois ans. Après des mois de spéculations, les choses sont claires pour tout le monde et ce passionné de musique peut définitivement revenir sur le circuit. Pour le plus grand plaisir des fans puisqu'il ne le quittera plus jamais.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Par la suite, il enchaînera l'année suivante avec la mixtape  #TMCP, du nom de sa série de freestyles clippés et dévoilera l'album Visionnaire dans la foulée. Sur cet opus, Lefa confirme ses ambitions de succès en adaptant sa formule à la sauce du moment. Si une partie de l'album s'inscrit dans son école de kickage pur, d'autres titres semblent quant à aux plutôt taillées pour les radios. A l'image du single Bi Chwiya dans lequel est pour la première fois évoqué le retour des rois de la Sexion d'Assaut. Malheureusement, les conflits internes au sein du groupe ne feront que retarder l'échéance, et ce projet, longtemps resté l'une des plus grosses arlésiennes de l'Histoire du rap français, sera finalement annoncé pour le 14 mai 2022, plus de 10 ans après l'Apogée.

Mais chaque chose en son temps, car avant ça, Lefa n'a pas dit son dernier mot. Ok, son deuxième album Visionnaire n'a pas rencontré le succès escompté, mais le rappeur va très vite renouer avec l'or avec son troisième opus, 3h du mat. Les 5704 ventes en premières semaines sont d'abord timides, mais grâce à la puissance commerciale de titres comme Potentiel avec Orelsan, Paradise, en duo avec Lomepal (son premier single de platine) et J'me téléporte avec Dadju et S.Pri Noir, Lefa retrouve enfin le chemin des radios et s'offre enfin un nouveau disque d'or en solo.

Par ailleurs, ce succès retentissant sonnera le glas de la collaboration entre Lefa et son label historique Wati-B. Conscient de ses forces, il décide de partir seul explorer de nouveaux horizons, en choisissant la voie de l'indépendance via son propre label 2L Music.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

La consécration en indé

Le succès retrouvé en solo, il était temps pour Monsieur Fall de relever de nouveaux défis. Et puisqu'il souhaitait prendre un nouveau départ, le rappeur a tout bonnement supprimé tout le contenu de ses réseaux sociaux. Non pas qu'il reniait et regrettait ces années passées, mais plutôt pour partir sur de nouvelles bases. Il sort d'abord un EP de quatre titres en 2019, Next album est dans mon phone (en référence à une punchline de son morceau Kiss Me), avant d'envoyer quelques mois plus tard l'opus qui va tout changer, son quatrième projet Fame. Un double album si on prend en compte sa réédition Famous dévoilée en 2020.

Habitué à dresser des critiques acerbes sur la société et à pointer du doigt les vices de l'homme dans sa musique, Lefa va cette fois davantage se centrer sur lui-même. Et comme l'indique bien le titre de cet album, il sera surtout question ici de célébrité. Comment gérer sa notoriété, la fast-life, la drogue dure que peut représenter le succès, mais aussi  et surtout les aléas de la vie d'artiste. Tous ces questionnements légitimes sont autant de thématiques qui gravitent autour de cet album. Si le rappeur semble globalement regretter son anonymat, c'est paradoxalement cet album qui lui offrira la plus grande exposition et ses plus gros cartons dans les charts.

Grâce à un sens de la formule efficace mêlant fureur technique et tendances musicales du moment, le membre de la Sexion d'Assaut obtiendra son premier single de diamant avec Bitch, sa collaboration avec Vald. De plus, T'y arriveras pas, son titre solo traitant avec nostalgie et regrets d'une relation amoureuse passée, décrochera à son tour une certification d'or. En définitive, c'est tout l'album Fame, du haut de ses plus de 100 000 équivalents ventes qui terminera sa course avec une magnifique certification platine. La première de la carrière de Lefa.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Au-delà de ses qualités musicales et artistiques intrinsèques, cet album puise son originalité dans toute la communication que Lefa a façonnée autour. En jouant à fond la carte du teasing pendant des semaines, l'artiste a su tenir ses fans en haleine sur la durée et surtout, jusqu'au dernier moment. Au travers des rendez-vous réguliers fixés sur ses réseaux sociaux, il a fait de la sortie de Fame/Famous un véritable événement.

On s'en souvient, chaque morceau était annoncé comme un film, au même titre que les invités du disque (Vald, Dosseh, Caballero & JeanJass, Tayc, Megaski, Abou Tall, SCH, Leto, Bosh, PLK, Laylow et Josman tout de même) étaient présentés comme des acteurs. Enfin, Lefa n'a pas hésité à susciter l'engagement maximum de son public en dévoilant le jour de la sortie de l'album, une vidéo des coulisses de sa création en studio. Il n'en fallait pas plus pour attiser la hype et s'assurer une exposition record. Depuis, le rappeur siège en roi solitaire au sommet de son art et rien ni personne ne semble en capacité de freiner sa créativité.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Un roi inarrêtable

Covid, pas covid, avec pas moins de quatre projets lâchés en moins d'un an, Lefa a signé l'une de ses ères les plus fructueuses de sa carrière. Tout commença avec une photo énigmatique publiée sur Instagram en mars 2021. Celle-ci affichait l'acronyme DMNR et le code secret 05P1X12. S'est alors ouvert un jeu de piste avec ses fans : quelques chanceux parmi eux ont eu le privilège d'entrer dans un groupe Whatsapp privé pour tenter de déchiffrer la formule avec l'aide d'indices disséminés par le rappeur. Au terme de quelques jours de réflexions, sa communauté très engagée arrive à cette conclusion : “Cinquième album, partie 1, douze titres”. Ils avaient vu juste, l'album sortira à la surprise générale deux jours plus tard.

Sur ce nouveau disque, l'artiste se pose en démineur d'une société en proie à l'explosion. D'un flow grave et sur une vibe globalement plus sombre, il décortique avec lucidité les fléaux et contradictions de notre monde contemporain : corruption des politiques, inégalités économiques et sociales, urgence climatique, néocolonialisme, violences policières, dictature des réseaux sociaux... Il n'a pas peur de s'attaquer frontalement aux sujets qui fâchent, quitte à risquer de se faire censurer.

Fort heureusement, sa liberté d'expression n'a pas été mise à mal et il a rapidement enchaîné avec deux EP Code PIN et Fall Season, respectivement publiées en juillet et octobre dernier. Deux projets transitoires mineurs pour faire patienter les fans avant l'arrivée imminente de sa deuxième partie du diptyque Démineur.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Dans une série de vidéos postées sur ses réseaux sociaux, Lefa a lui-même qualifié cette seconde moitié de projet comme plus personnelle et dans laquelle il comptait se livrer encore davantage. C'est d'ailleurs l'idée qui ressort de l'intro du single Mise à jour, dévoilé à quelques encablures de la sortie de l'album. « J'ai appelé cet album "Démineur" parce que j'voulais parler d'sujets sensibles, le genre de sujets qui peuvent te péter à la gueule à tout moment, t'sais... Et puis j'me suis dit, en vérité, c'est moi que j'devrais déminer, c'est là qu'j'ai commencé à m'remettre en question... » Promesse tenue donc. Après avoir réglé leurs comptes aux problèmes de l'humanité, Lefa décide ici de jouer la carte de l'introspection et de la remise en question, même si bien sûr il n'hésite pas à placer deux trois punchlines supplémentaires dans les dents d'un monde qui se dirige inexorablement vers sa fin.

Les mots sont forts, l'authenticité autant que la technique restent au premier plan et les réactions autour de cette nouvelle frappe de Lefa en solo ne se sont pas faites attendre. Sur Twitter, on parle déjà de « secousse sismique », de « merveille », de véritable « masterclass » pendant que d'autres n'ont pas peur d'affirmer haut et fort qu'il s'agit là de son meilleur album. De son côté, le rappeur reste humble, reconnaissant et fier du chemin accompli. « Ma carrière, j'aurais dû la filmer, en faire un documentaire bien ficelé, un ke-tru' raffiné » argue-t-il dans Fil bleu. Et à ceux qui lui diront "Mais c'est pas fini", il répondra "J'peux pas l'deviner, personne connaît la date de sa mort".

Pour afficher ce contenu Spotify, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

La seule chose qu'il sait c'est que la prochaine étape de sa carrière aura lieu non pas au Zénith de Paris où il a donné rendez-vous à son public le 1 décembre 2022, mais bien à partir du 29 mars prochain, date du début de la tournée française événement de la Sexion d'Assaut censée marquer Le Retour des Rois.

A l'heure où son propre royaume n'a jamais été aussi prospère et étincelant Lefa ne sera pas de trop pour tenter de faire rayonner le collectif au moins autant que durant ses années fastes. Un défi de taille, même pour un monarque qui en huit ans de carrière solo a réussi à graver « Veni Vidi, Vici » en lettres d'or au Panthéon du rap game.