Publicité

#MeTooGay : la parole se libère aussi dans le milieu gay pour dénoncer les violences subies

Par
Illustration : Témoignages de violences subies avec le #MeTooGay ( Westend61)
Illustration : Témoignages de violences subies avec le #MeTooGay ( Westend61)
© Getty

Un nouvel hashtag, #metoogay, afin de dénoncer les violences sexuelles subies dans la communauté.

Depuis le lancement du mouvement féministe #Metoo, la parole se libère de plus en plus et dans différentes sphères afin de dénoncer les comportements violents et les abus sexuels

Il y a quelques jours, l'émotion envahissait les réseaux sociaux avec le #MetooInceste, des centaines de témoignages bouleversant, mettant des mots sur l'insoutenable tabou qu'est l'inceste et la pédophilie, pourtant si présents dans notre société. 

Publicité

#MeTooGay 

Ce vendredi 22 janvier, des milliers de témoignages de personnes appartenant à la communauté gay ont émergé sur Twitter, tous ont en commun de dénoncer des violences sexuelles subies. Apparu jeudi dans la soirée, le hashtag #MeTooGay comptait vendredi matin parmi les tendances France sur le réseau social. Ces témoignages surviennent quelques jours après le mouvement #MeTooInceste, qui a vu des milliers de personnes raconter les violences sexuelles subies au sein du cercle familial dans l'enfance ou l'adolescence, dans la foulée des accusations portées par Camille Kouchner contre Olivier Duhamel, comme le rapporte France Info

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Une parole libératrice et nécessaire, comme l'a déclaré l'association SOS Homophobie :"le mouvement #MeTooGay marque une nécessaire libération de la parole de victimes de violences sexuelles. Ces personnes doivent être entendues et protégées. On vous croit et on vous soutient"

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

58 min