Publicité

Ninho : bilan de son concert explosif à La Défense Arena

Par
Ninho - festival Vieilles Charrues (Fred Tanneau)
Ninho - festival Vieilles Charrues (Fred Tanneau)
© AFP

Après un weekend chargé, on revient sur les grands moment du live de Ninho à La Défense Arena.

Plus qu'un concert, et plus même qu'un événement : c'est un record qu'a accompli Ninho ce samedi 10 septembre, en réalisant son live à La Défense Arena.

En effet, à 26 ans, Ninho devient en effet le plus jeune rappeur à performer en solo dans la plus grande salle d'Europe (le Stade de France ne compte pas, puisque ce n'est pas une salle de concert). Après avoir imprimé sa marque dans le rap game de manière tout aussi fulgurante qu'impressionnante. Après dix ans d'une carrière sans défaut, cette performance à La Défense Arena était plus qu'attendue par les fans, et n'aura pas déçu.

Publicité

Un concert spectaculaire

El Jefe a en effet offert un show spectaculaire à ses fans. Au rendez-vous, 40 000 personnes archi chaudes pour s'ambiancer sur du N.I, et qui n'ont pas été déçues : après une entrée grandiose, pendant laquelle le rappeur est apparu descendant du ciel, il a chauffé la foule grâce à un enchaînement de bangers et de guests de qualité, parmi lesquels Rim'K, Niska ou encore Faouzia.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

À concert d'exception, scénographie incroyable : une BMW a été amenée sur scène avant que son capot soit mis en feu, dans le plus grand des calmes (non). Dans la fosse, c'est le chaos : gros pogos dans une ambiance festive et pleine d'énergie. Certains, chauffés par le mood électrique du concert, espèrent même que N.I annonce un Stade de France, ce qui fait débat dans la twittosphère.

Bref, chapeau l'artiste. Ninho prouve une fois encore qu'il est en haut du rap game, et ne risque pas de céder sa place de si tôt.