Publicité

Ninho : qu'attendre de Jefe, l'autoproclamé "meilleur album de tous les temps" ?

Par
Ninho - promo "Jefe"
Ninho - promo "Jefe"
- DR

Avec son album "Jefe", Ninho affiche une volonté assumée de reprendre le trône du rap français. On est donc légitimement en droit d'attendre quelque chose de grand.

La pression monte : à quelques jours de la sortie de son nouvel album Jefe, tous les regards sont tournés vers Ninho. Il faut dire que le rappeur le plus certifié du game a déployé un arsenal promotionnel XXL pour orchestrer son retour. Pas de tickets d'or cette fois, ni d'éditions physiques limitées, mais des affiches à la gloire du projet lâchées dans toute la France et un jeu de piste exceptionnel pour ses fans d'Île-de-France.

Que Ninho voit les choses en grand à l'aube de la sortie d'un nouvel album n'a rien de vraiment étonnant. A seulement 25 ans, il est déjà au sommet et a déjà terminé plusieurs fois le rap game et compte bien continuer de se battre contre lui-même. C'est dans cette optique qu'il a clairement revu ses ambitions à la hausse.

Publicité

N.I. est d'ailleurs tellement conscient de sa position de force dans l'industrie qu'il n'a pas hésité à appeler son nouveau projet Jefe. De plus, à l'annonce du successeur de Destin en août dernier, il a tout de même affirmé dans un échange de bonne guerre avec Maes que celui-ci serait tout simplement  le "meilleur album de tous les temps".

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Bon ok, l'egotrip c'est monnaie courante dans le rap et cette déclaration ressemble plus à un effet d'annonce qu'autre chose, mais tout de même. Les mots ont un sens et placer la barre si haute avant même d'avoir dévoilé un seul extrait en amont promet de mettre une grosse pression sur les épaules de Ninho. En effet, avec une telle manifestation de confiance et un titre comme celui qu'il a choisi, il n'a pas droit à l'erreur. Il en va de son honneur personnel et du prestige de son héritage musical. Allez, histoire d'attiser la hype et de se préparer comme il se doit avant la sortie de Jefe, spéculons, sur ce que nous pouvons espérer du grand retour de Ninho.

Des hits pour les gouverner tous

Au fil de sa carrière, Ninho a parfaitement su jongler entre gros bangers, exercices de kickage purs et durs, mélancolie et morceaux chantés. C'est cette variété rapologique qui lui a permis de progressivement s'imposer en digne chef prétendant au trône du rap français. Maintenant qu'il a tracé son destin, il se doit d'affirmer définitivement son leadership envers et contre tous. Ceci dit, Ninho n'est pas le genre de monarque à s'imposer par la guerre et les clashs, mais plutôt par la force de frappe de son travail personnel.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Ainsi donc, si son ambition est de gouverner seul le rap game, il devra nous offrir des hits à la pelle. Des morceaux variés à la gloire de sa palette d'influences, mais surtout, des sons qui mettront tout le monde d'accord. Que ce soit clair, à l'écoute de Jefe, on veut bouger la tête, kiffer et voyager. L'exercice sera probablement moins évident qu'à l'accoutumée puisqu'aucun single n'a encore été dévoilé pour porter le projet avant sa sortie. Mais on ne se fait pas vraiment de souci pour Ninho tant pour lui, tout semble si facile.

Une grosse remise en question

La première chose remarquable depuis l'annonce de l'album Jefe, c'est la nouvelle stratégie de communication adoptée par Ninho. Si jusqu'à présent il ne se passait pas un mois sans qu'on entende parler de lui, il a visiblement décidé depuis M.I.L.S 3 de se faire plus discret. Pour preuve, depuis l'annonce du projet en août, relativement peu d'infos à son sujet ont été partagées. A moins d'une semaine de la sortie, on rappelle qu'aucun extrait, ni clip n'a été dévoilé. Il y a bien le morceau "Binks To Binks 7" qui vient de sortir, mais celui-ci a plus des allures de mise en bouche qu'autre chose et, selon toute vraisemblance, ne devrait pas figurer sur l'album. Après tout, l'artiste l'a dit lui-même : "C'était pas prévu, mais c'est lourd alors je le sors". Lourd, c'est le cas de le dire.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Plus en retrait que jamais, Ninho a probablement profité de son absence du devant de la scène pour prendre du temps pour lui et se recentrer sur lui-même. Si tel est le cas, il y a fort à parier que cette introspection de plusieurs mois l'ait invité à prendre du recul et à se remettre en question artistiquement.

C'est ça que nous voulons entendre : un Ninho renouvelé, aussi bien capable de conserver ce qui fait la force de son art, que de proposer de nouvelles choses. Connaissant le bonhomme et à la vue du titre de l'opus, on est quasi-sûr que l'egotrip, le luxe, la fast life, la richesse, le succès et la mélancolie seront le fil rouge de Jefe, mais pourquoi ne pas imaginer quelques morceaux plus introspectifs et engagés ? Après tout, un bon chef, s'il a le droit de savourer sa réussite, se doit aussi de guider le peuple sur le droit chemin.

Un Ninho conquérant en solo

C'est l'une des seules infos concrètes connue autour de ce projet : Jefe sera un album solo et ne comprendra aucun featuring. Un choix à première vue surprenant quand on connaît le passif de Ninho. Ces dernières années, il était partout. Lorsqu'il ne sortait pas lui-même un projet, il ne se passait pas un mois sans que le rappeur du 9-1 ne livre pas un couplet sur divers morceaux de ses homologues. Omniprésent depuis plus trois ans dans le rap, il a toujours honoré les invitations et les a même sublimé. Cerise sur le gâteau, chacune de ses collabs était gage de succès dans les charts.

Impossible alors de ne pas voir cette décision de se la jouer solo comme un nouveau challenge qu'il s'est fixé. Après avoir brillé en multi et fait briller les autres, il a tout à gagner à montrer qu'il est également capable de finir le rap jeu seul et sans aucun soutien. Après tout, de nos jours, rares sont les albums 100% solo à trôner au sommet des charts. Un nouveau record en ligne de mire pour Ninho ? Après tout, se surpasser et être conquérant, c'est le minimum quand on a l'ambition d'être un chef désireux d'offrir à son public le "meilleur album de tous les temps".

Le début d'un nouveau chapitre de sa carrière

Ok, on l'a dit et on le redira, Ninho a terminé le rap game en mode difficile. Il en a acquis tous les trophées et l'a carrément platiné pour ne pas dire diamanté. Ceci dit, aussi incontournable soit-il dans la sphère rap, l'artiste n'a toujours pas réellement franchi le cap du mainstream. En effet, le grand public ne connaît pas encore vraiment sa musique et ce serait une nouvelle consécration pour lui s'il parvenait à élargir son auditoire. Attention cependant, s'il vise cet objectif, il devra le faire intelligemment, autrement dit sans dénaturer son identité, ni bafouer les valeurs qui ont fait son succès.

De toute façon, quand on sait à quel point ses fans sont engagés sur les réseaux, ce serait se tirer une balle dans le pied que de leur tourner le dos en matrixant son art uniquement pour plaire au plus grand nombre. Ceci dit, on ne peut s'empêcher d'imaginer ce que donnerait une connexion entre Ninho et une star de pop ou de variété française. On n'en est d'ailleurs pas si loin puisqu'il se murmure déjà que dans l'album figure un sample d'une interview de Charles Aznavour. Une légende de la musique qu'il citait déjà dans son morceau “Toutes les couleurs”.  Après ça, qui sait de quoi sera fait l'avenir ?

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Viser toujours plus haut

Enfin, comment parler de Ninho sans évoquer en détail sa puissance commerciale ? En à peine 5 ans de carrière, le rappeur est devenu la poule aux oeufs d'or de l'industrie. Avec à son actif des milliards de vues sur Youtube, 106 singles d'or, 40 singles de platine, 20 singles de diamant, un disque de platine, deux triples platines et un album de diamant avec Destin, N.I. est à ce jour l'artiste le plus certifié de l'Histoire du rap français. Pour l'anecdote d'ailleurs, son deuxième album sorti en 2019 figure encore dans le top dix des albums de rap les plus écoutés en 2021. C'est tout simplement stratosphérique.

Evidemment avec un tel palmarès, on se doute que son succès ne s'arrêtera pas là. Et on a carrément envie qu'il continue. Bien qu'il soit toujours resté humble face à sa propre réussite, Ninho caresse sans doute le désir de viser toujours plus haut commercialement parlant. Ne serait-ce que pour solidifier encore un peu plus sa légende. Après tout, pendant son absence, de nouveaux records sont tombés et ne demandent qu'à être surclassés par le Jefe. Exemple : parviendra-t-il à faire tomber le single de diamant le plus rapide de l'histoire du rap français ?

Et puisqu'on parle de viser toujours plus haut, avant même la sortie de son album, sachez que le boss de Mal Luné Music a déjà repoussé ses propres limites. On a tendance à l'oublier avec l'envergure de son succès, mais en live, Ninho n'a jamais fait plus fort qu'un Zénith. Ça c'était avant puisque les 11 et 12 décembre prochain, il donnera deux dates consécutives et déjà sold out à la U Arena de La Defense. On le rappelle, c'est quand même la plus grande salle de concert d'Europe. Pour sûr qu'un chef comme lui ne pouvait pas rêver meilleur endroit pour faire briller son aura. Mais avant de penser à la scène, il devra convaincre le public avec ce nouvel album dans les casques. Evidemment, loin de nous l'idée de lui mettre la pression. On souhaite surtout à Ninho de connaître un succès à la hauteur de ses ambitions.