Omar Sy répond à la "polémique" après ses propos sur l'Ukraine : "on laisse pisser"

Publicité

Omar Sy répond à la "polémique" après ses propos sur l'Ukraine : "on laisse pisser"

Par
Omar Sy en conférence de presse (SEYLLOU / AFP)
Omar Sy en conférence de presse (SEYLLOU / AFP)
© AFP

Le film "Tirailleurs" sort ce mercredi 4 janvier au cinéma et des propos issus d’une interview d’Omar Sy par "Le Parisien" sur le conflit en Ukraine ont provoqué la colère d’une partie de la classe politique française.

Encore une "polémique"

Omar Sy est à l'affiche du film Tirailleurs sorti en salles ce mercredi 4 janvier et il en est co-producteur.  Réalisé par  Mathieu Vadepied (La Vie en grandEn thérapie), le film raconte l'histoire d'un père enrôlé de force avec son fils dans l'équipe des tirailleurs dits sénégalais (venus du Sénégal, mais aussi de toute l’Afrique) lors de la Première Guerre mondiale).

Interviewé par Le Parisien pour cette actualité, Omar Sy a répondu aux questions et a notamment été interrogé sur la guerre en Ukraine. L’acteur star a entre autres dit cette phrase qui a retenu l'attention  et semé la colère de certains politiques :

Publicité

"Quand (la guerre) est en Afrique, vous êtes moins atteints ?".

Une phrase qui a été prise hors contexte et qui a fait jaser une partie de la classe politique française. Etonnant... non ! Encore une nouvelle "polémique" dont Omar Sy a dû faire les frais et s'expliquer par la suite. Une polémique que Mouv' a abordé dans l'émission Quinze :

Pour afficher ce contenu Instagram, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Parmi les réactions des politiques sur cette phrase, celle de Nathalie Loison, députée européenne, qui  a lancé la polémique en évoquant "58 militaires français morts au Sahel en luttant contre les djihadistes", au Mali et a déclaré que "les Français se sentent bien "atteints"  par la situation en Afrique".

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Charles Consigny du parti Les Républicains s'est exprimé sur RMC et a déclaré qu'il a trouvé les propos d'Omar "abominables", que l'acteur fait "preuve d'une ingratitude odieuse" pour les Français et a ajouté que "C’est un exilé fiscal, peut-être que lui n’est pas touché par la pauvreté des Français" :

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Omar Sy répond

Invité sur de nombreux plateaux, l'acteur a répondu notamment chez l'émission Quotidien : "Ce n’est pas vraiment ce que je dis le problème, mais ce que je suis (...) Je refuse de me justifier car je ne dois rien à personne, je suis Français !"

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Ou encore au micro de RTL France sur la polémique en disant : "On essaye de mettre un nuage de fumée autour de la promotion de mon film. On essaye de détourner le propos. On laisse pisser" :

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Le Parisien explique les coulisses de l'interview polémique

Suite à la polémique, le journal Le Parisien a d’ailleurs relaté dans un nouvel article les coulisses de cette interview, ainsi que son étonnement de voir autant de réactions négatives. La Parisien affirme que les propos de l'acteur se voulaient apaisés et humanistes.

Le journaliste et auteur de l'interview Yves Jaeglé explique qu'il s'agit de 'la parole d'un homme sensible aux atrocités qu'elles soient commises en Ukraine ou en Iran". Le quotidien évoque un "entretien très vivant, mais sans le moindre sentiment d’attaquer quiconque ou d’allumer la mèche d’une future polémique".