Publicité

Patagonia, Gucci... les entreprises américaines s'engagent pour le droit à l'avortement

Par
Manifestation pour le droit à l'avortement - Jeremy Hogan / BLOOMINGTON, INDIANA, UNITED STATES -
Manifestation pour le droit à l'avortement - Jeremy Hogan / BLOOMINGTON, INDIANA, UNITED STATES -
© Getty

Plusieurs entreprises américaines ont annoncé rembourser les frais d'avortement de leurs salariés.

Alors que le droit à l'avortement est de nouveau au coeur de polémiques qui semblent dater du siècle dernier, plusieurs personnalités publiques et des entreprises prennent la parole pour dénoncer la nouvelle loi Roe Vs Wade.

Le droit à l'avortement, présent en France depuis 1975 et la loi Veil, est de nouveau remis en question. Alors que la Cour Suprême des États-Unis a fait le choix de déconstitutionnaliser l'avortement, plusieurs États américains ont déjà décidé d'interdire cette pratique sur leur territoire. Par effet de miroir, les Français s'inquiètent à présent d'un recul similaire dans le pays des Droits de l'Homme.

Publicité

Les grandes entreprises s'engagent

De l'autre côté de l'Atlantique, nombreuses sont les personnalités publiques à prendre la parole pour dénoncer ce nouvel état de fait. Alors que sur les réseaux, les témoignages déchirants abondent - celui d'une petite fille violée qui ne peut pas avorter; un autre d'une maman enceinte de quelques semaines d'un embryon non viable et qui doit aller jusqu'au bout de la grossesse - les grands noms de l'industrie américaine prennent partie.

Pour afficher ce contenu Instagram, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Ainsi, après Megan Thee Stallion, Kim Kardashian, Kendrick Lamar, ce sont les entreprises qui ont décidé de montrer leur soutien à la cause du droit à l'avortement. Ainsi, plusieurs grandes maisons de mode comme Gucci, Kering ou encore Patagonia ont annoncé soutenir les droits des femmes et offrir des dons pour soutenir la cause. Patagonia a ainsi annoncé que la marque rembourserait les frais de justice de leurs employés qui sont arrêtés lors de manifestations en soutien au droit à l'avortement; tandis que Gucci a affirmé : "se battre aujourd'hui et toujours pour les droits de la femme".

D'un point de vue francophone, on peut s'étonner de voir ainsi un droit fondamental passer du droit public à la responsabilité privée - qu'en est-il des chômeurs, des personnes précaires ? Mais on salue toutefois les entreprises qui ne restent pas immobiles.