Patagonia : il fait don de son entreprise pour défendre la planète

Publicité

Patagonia : il fait don de son entreprise pour défendre la planète

Par
Yvon Chouinard
Yvon Chouinard
© AFP - Ben Gabbe / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / Getty Images via AFP

Cinquante ans après avoir créé Patagonia, il se sépare de son entreprise pour sauver la planète

Yvon Chouinard est un milliardaire malgré lui. S'il était jusqu'à aujourd'hui à la tête d'une des marques de vêtements outdoor les plus connues au monde, son mode de vie s'éloigne en tout point de ce qu'on peut imaginer du CEO d'une entreprise qui vaut des milliards. Alors qu'il aura 84 ans en novembre, il a pris une décision radicale à gros impact, celle de donner son entreprise dans sa totalité, tout ça dans le but unique de sauver la planète.

Bien loin des valeurs du capitalisme

C'est en 1973 que Patagonia voit le jour, fruit de l'imagination de cet ancien escaladeur fauché qui souhaitait créer son propre équipement d'alpinisme. Aujourd'hui, dans son mode de vie, pas grand chose n'a changé. Yvon Chouinard possède deux maisons modestes, il roule en vieille Subaru et ne possède ni téléphone, ni ordinateur. Son amour pour la nature, c'est ce qui l'a poussé à fonder sa marque pour partager sa passion de l'escalade. Depuis des décennies, il s'assure que son entreprise donne chaque année un pourcentage de ses ventes en faveur de l'écologie. Avec le temps, Patagonia a pris de plus en plus part au débat, notamment en poursuivant l'administration de Donald Trump pour protéger le "Bears Ears National Monument", un monument national américain que l'ancien président des Etats-Unis voulait exploiter à des fins minières. Bien que son entreprise gagne des millions, il ne s'identifie pas aux autres millionnaires, pour le New York Times il déclare : "J'étais dans le magazine Forbes l'année dernière, listé comme un millionaire, ce qui m'énerve beaucoup. Je n'ai pas un million de dollars à la banque et je ne roule pas en Lexus".

Publicité

Pour afficher ce contenu Instagram, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Il avait prévenu son équipe depuis plusieurs années

En 2020, il commençait déjà à prévenir ses équipes de son ambition de faire quelque chose pour l'environnement. Ryan Gellert, à la tête de Patagonia, avait déjà reçu les menaces de Yvon : s'il ne trouvait pas de solutions pour trouver un moyen concret de lier l'entreprise à l'environnement, il la vendrait en totalité. Après avoir exploité toutes les possibilités, il s'est rendu compte que la vendre serait la seule solution pour donner à la planète à la hauteur de ce qu'il souhaitait. Pour ça, il a mis en place un plan sur plusieurs dizaines d'années, donner 100% de ses parts, de celle de sa femme et des enfants à un trust chargé de s'assurer entièrement que ses valeurs sont respectés. Il se chargera donc de distribuer la fortune engendrée par Patagonia à une association de lutte contre la crise environnementale et la protection de la nature.

"La Terre est maintenant notre seul actionnaire", confie-t-il dans une lettre qu'il a posté sur son site internet. Une démarche qui pourrait faire changer les mentalités d'autres entreprises.