Publicité

PNL remporte le prix de la création audiovisuelle aux Victoires de la musique

Par
PNL - clip "Au DD" (réal QLF)
PNL - clip "Au DD" (réal QLF)
- QLF

Le duo du 91 a remporté un prix aux Victoires de la musique, pour son magnifique clip "Au DD".

Face au clip Balance ton quoi de Angèle et au live des Vieilles Canailles (Jacques Dutronc, Eddy Mitchell et Johnny Hallyday) PNL, avec son clip de Au DD, remporte la meilleure création audiovisuelle de l'année aux Victoires de la musique. Évidemment, les frangins des Tarterêts n'étaient pas présents pour récupérer leur prix, eux qui n'ont jamais souhaité se montrer publiquement.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Au DD, un clip exceptionnel

Il y a moins d'un an, PNL marquait son retour avec un clip incroyable : Au DD. Pour introduire ce visuel, le duo avait lancé un live de 24h qui nous emmenait dans l'espace, avant d'atterrir sur terre pour découvrir ce clip.

Publicité

Tourné au sommet de la Tour Eiffel, le clip comptabilise aujourd'hui plus de 137 millions de vues, et a fait le tour du monde. Le visuel avait tellement bousculé le rap français à sa sortie, que même certains rappeurs avaient félicité le duo, à l'image de Booba, Dosseh et Médine.

Combien a payé PNL pour tourner sur la Tour Eiffel ?

Invité sur France Info après la sortie du clip, Patrick Branco Ruivo directeur général de la Société d'exploitation de la Tour Eiffel a botté la question financière en touche : "Je ne pourrais pas y répondre. C'est un secret entre PNL et nous. Pourquoi a-t-on permis à PNL de tourner sur la tour Eiffel ? Parce que l'on souhaite attirer davantage de jeunes à la Tour Eiffel." Après une enquête, le journal Le Parisien avait estimé à 250 000 euros le prix du clip, avec un financement de 80 000 euros par le CNC.