Bboy Haiper ( Photo : Aghiles Toudeft )
Bboy Haiper ( Photo : Aghiles Toudeft )
Bboy Haiper ( Photo : Aghiles Toudeft )
Publicité
Résumé

bboy Haiper vient de remporter le prix coup de cœur des mains de Jamel Debbouze, jury au City Breakers au Trocadéro. Rencontre avec Haiper, un Bboy pas comme les autres.

En savoir plus

Le grand public a pu découvrir Bboy Haiper, à la télé en 2020 sur M6, il était allé jusqu'en finale de la finale de l’émission la France a Incroyable Talent. Haiper avait ému le jury avec un show hommage à ses parents disparus.

Pour afficher ce contenu Instagram, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Haiper est handicapé depuis sa naissance et à cause d’une scoliose importante, il se déplace et danse avec des béquilles. Il pratique le break depuis 20 ans, d’abord en Algérie son pays d’origine. "Avant, c'était un peu dur à mes débuts en Algérie quand on me voyait avec les béquilles les gens ne se disaient pas que je n'étais capable de faire des choses. Le groupe avec lequel je m'entraînais en Algérie ne me donnait pas l'opportunité de danser avec eux sur scène, ils disaient qu'avec les béquilles c'était la honte. Et puis je me suis entraîné chez moi tout seul dans ma chambre pendant des années, j'ai fait mon niveau et après ces mêmes personnes me demandaient de faire des photos avec moi, pour moi, j'avais réussi. Il ne faut pas jouer avec les apparences, c'est un message pour les préjugés en général. Il ne faut pas baisser les bras, aller jusqu'au bout, et même si 1 million de personnes te disent non, si toi, tu veux le faire, tu peux le faire."

Publicité
Bboy Haiper ( Photo : Aghiles Toudeft )
Bboy Haiper ( Photo : Aghiles Toudeft )

Avec la danse Haiper a voyagé, il partait en taxi depuis l'Algérie jusqu'en Tunisie pour participer à des battles et faire des spectacles. En 2013 avec son groupe Kamikaz crew il remporte un concours de danse organisé par l’ambassade d'Etats Unis, et après une tournée au States, Haiper décide de poser ses valises et ses béquilles en France, c’était il y a 5 ans. "En France, chaque semaine, il y a énormément de battles, c'est le meilleur endroit pour pratiquer ta discipline et surtout pour les personnes handicapées il y a des ascenseurs partout, il y a tout ce qu'il faut, c'est pour ça que je suis ici."

BBoy Haiper a développé son propre style, une danse différente, unique et impressionnante qu’il partage dans la rue lors des street show sur les champs ou à Beaubourg. "La danse pour moi, c'est ma vie, j'ai découvert qu'en Breakdance, on pouvait participer même avec un handicap, même si on est vieux ou petit, il n'y a pas de différence dans la danse. La danse m'a sauvé et je suis devenu un artiste. La danse, c'est le truc qui m'a fait oublier mon handicap. Moi, je ne calcule jamais mon handicap parce que je l'ai déjà dépassé. Ça n'existe pas le handicap c'est dans la tête, quand on dit, on ne peut pas, c'est ça le handicap. Avec la volonté, je vous assure qu'on peut y arriver, j'en suis la preuve vivante. J'aimerai avoir mon étoile à Hollywood, c'est mon objectif je me bat pour ça, j'irai jusqu'au bout."

Références

L'équipe

Yasmina
Yasmina