Le ministre de la justice souhaite que la justice soit totalement filmée
Le ministre de la justice souhaite que la justice soit totalement filmée
Le ministre de la justice souhaite que la justice soit totalement filmée ©Getty - naruecha jenthaisong
Le ministre de la justice souhaite que la justice soit totalement filmée ©Getty - naruecha jenthaisong
Le ministre de la justice souhaite que la justice soit totalement filmée ©Getty - naruecha jenthaisong
Publicité
Résumé

Dans le cadre de la réforme de la justice, le ministre de la justice souhaite autoriser l'enregistrement de tous types d'audiences : assises, correctionnelles, ou civiles, dans un but pédagogique

En savoir plus

Le nouveau projet de réforme de la justice a été présenté en avril 2021 par le ministre de la Justice Eric Dupond-Moretti, et il sera débattu à l’Assemblée Nationale début mai 2021. Dans ce projet, il y a la proposition de filmer tous les types de procès : assises, correctionnelles, ou civiles. L’idée c’est de faire de la pédagogie, pour que les français fassent plus confiance à la justice, et de rendre la justice plus transparente. En France, un des principes de base est que la justice doit être publique, parce qu’elle est rendue au nom du peuple. Cette proposition de filmer les procès suscite un gros débat : on ne connaît pas encore les modalités, par exemple sur quel média ce serait diffusé, combien de temps, ou qui aurait la responsabilité de filmer. Tout ce que l'on sait c’est que ça ne serait pas du direct : les audiences seraient diffusées une fois l'affaire jugée, et avec l'accord des parties. Les procès filmés, ça existe dans d’autres pays, comme l’Espagne ou les Etats-Unis, où ils sont diffusés en direct, et en France pour l’instant c’est réservé aux procès à portée historique (Maurice Papon, procès du sang contaminé, de l'explosion d'AZF à Toulouse, les procès autour du génocide des Tutsis du Rwanda par exemple). Les caméras dans les tribunaux cela pose aussi plusieurs problèmes : le respect de la présomption d'innocence, la protection de la vie privée, du droit à l'image et le droit à l'oubli… 2 820 décisions pénales sont prises chaque jour en France. 

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

►  Il y a un risque de procès spectacle ? 

►  Ça pourrait changer la façon dont les avocats, les juges, les procureurs se comportent ? Influencer leurs décisions ?

►  Le fait que ce soit filmé, c’est une garantie démocratique ?

28 min
Références

Programmation musicale

L'équipe

Tanguy Blum
Production
amelle
amelle
Amelle Zaid
Production
JP-Zadi
JP-Zadi
Jean-Pascal Zadi
Production