Des personnes originaires d'Outre-Mer manifestent, en 2007 à Paris, pour interpeller les politiques sur les problèmes de précarité et de discriminations qui touchent les Français d'Outre-Mer. ©AFP - PIERRE VERDY
Des personnes originaires d'Outre-Mer manifestent, en 2007 à Paris, pour interpeller les politiques sur les problèmes de précarité et de discriminations qui touchent les Français d'Outre-Mer. ©AFP - PIERRE VERDY
Des personnes originaires d'Outre-Mer manifestent, en 2007 à Paris, pour interpeller les politiques sur les problèmes de précarité et de discriminations qui touchent les Français d'Outre-Mer. ©AFP - PIERRE VERDY
Publicité
Résumé

Les DOM-TOM représentent 18% du territoire et 4% de la population française. Avec un taux de chômage de plus de 22%, une absence de structure de santé, et de l’insécurité, les citoyens des îles se sentent pour la plupart abandonnés par le gouvernement.

En savoir plus

 Les DOM-TOM regroupent 12 territoires d’Outre-Mer, soit 2,5 millions d’habitants. En fait, maintenant il faut les appeler les DROM-COM (les départements et territoires d’outre-mer d’un côté, et les communautés d’outre-mer de l’autre). Le chômage et le coût de la vie sont beaucoup plus élevés qu’en métropole (50 % de chômage chez les jeunes en Guyane, 43 % en Guadeloupe par exemple, les produits alimentaires coûtent 37% plus cher à La Réunion qu’en métropole). Y a eu de nombreuses protestations ces dernières années en Guyane, à Mayotte, à La Réunion et dans les Antilles. Est-ce que les territoires d’Outre-Mer sont oubliés par l’État ? C’est la battle du jour. 

►  Est-ce qu’ils sont abandonnés à leurs sorts ?

►  Comment faire pour que les habitants des Dom-Tom soient plus pris en compte ?

►  Les Dom-Tom sont un reste de la colonisation ?

Références

L'équipe

Tanguy Blum
Production