Publicité
Résumé

Skype, Whatsapp, Houseparty, Zoom, Teams, ces différentes plateformes permettent pendant le confinement de rester en contact avec ses proches, de faire ses cours ou encore de travailler à distance.

En savoir plus

Depuis le début du confinement, WhatsApp connaît des pics comparables au réveillon du Nouvel An et le nombre d’appels passés via Whatsapp et Messenger a doublé par rapport à d’habitude. Du jour au lendemain, nos repères ont été perturbés et il faut s’adapter à un autre mode de vie, inventer d’autres manières de maintenir un lien humain entre nous. On est isolés mais ultra-connectés : avec Zoom, Skype, Houseparty et les réseaux sociaux, on a la sensation d’être ensemble alors qu’on est séparés. Avec une réalité un peu triste : très vite on n’a pas grand-chose à se dire à distance parce qu’il ne se passe rien dans nos vies. 

Notre invitée : Laurence Allard, sémiologue, spécialiste des nouvelles technologies, maître de conférences à l’Université Lille-3 et à Paris-3

Publicité

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

►  Comment notre communication s’adapte au confinement ?

►  En amitié, en famille, au boulot ou dans le couple : qu’est-ce que ça change ?

►  Des choses positives dans cette nouvelle communication ?

Références

L'équipe

Tanguy Blum
Production